Vous êtes ici
Accueil > À la une > ANNA TERNHEIM – All The Way To Rio (2017)

ANNA TERNHEIM – All The Way To Rio (2017)

ANNA TERNHEIM - All The Way To Rio (2017)1. All The Way To Rio
2. Waving His Hello
3. 4 In The Morning
4. Holding On
5. Maya
6. Battered Soul
7. Keep Me In The Dark
8. Dreams Of Blue

Date de sortie : 17 novembre 2017 / Label : Polydor – Universal Music / Pays d’origine : Suède

S’il y a une artiste dont nous n’attentions pas un nouveau disque cette année, c’était bien Anna Ternheim ! Peut-être parce qu’elle nous avait habitués bien malgré nous à attendre longtemps – quatre années séparaient ses deux précédents albums – mais aussi parce qu’elle avait sorti un double album live l’hiver dernier. Depuis « For The Young » c’est donc la troisième fin d’année d’affilée où nous pouvons profiter d’une nouvelle sortie d’Anna Ternheim, on ne saurait s’en plaindre…

« For The Young » marquait la fin d’une étape dans sa carrière, celle du cycle américain de la chanteuse suédoise, après le plus Country Folk « The Night Visitor » sorti en 2011. Elle nous présente d’ailleurs cet album comme un projet un peu à part, réalisé en groupe avec plusieurs musiciens de Stockholm. Une aventure qui a pris quelques années à se concrétiser réellement, le déclic étant venu de la rencontre d’Anna Ternheim avec le photographe Jacob Felländer à New York, dont les photos capturaient vraiment l’atmosphère de la musique sur laquelle ils avaient travaillé. « La dernière pièce du puzzle pour compléter le disque » avoue-t-elle.

Cette œuvre s’écarte donc un peu de la ligne plus Folk et acoustique de ses deux prédécesseurs pour retrouver un format plus proche de celui d’un groupe, ce que l’on n’avait plus trop entendu chez Anna Ternheim depuis « Leaving On a Mayday » (2009). L’ensemble est toutefois relativement atmosphérique et contemplatif, avec en un clavier et une batterie posés en soutien de son chant toujours empreint d’une certaine poésie.

C’est aussi un disque court, huit titres, 34 minutes d’écoute. Mais il ne lui en faudra pas plus pour nous entraîner une fois de plus dans le tourbillon poétique auquel elle nous a toujours habitués avec, à mi-parcours, le très habité – et affecté – « Holding On », petit moment de grâce qui se détache du lot notamment grâce à l’émotion qu’elle fait passer sur son dernier refrain. Et justement, l’émotion a toujours été le fil conducteur de la musique d’Anna Ternheim, profondément humaine, sans fards, avec cet amour de la musique et des mots intact, le nouveau volet d’une carrière toujours aussi passionnante.

 Pour plus d’infos :

Lire l’interview d’Anna Ternheim, le 13 avril 2016

Chroniques :

‘Live In Stockholm’ (2016)
‘For The Young’ (2015)

Session acoustique : « The Longer The Waiting (The Sweeter The Kiss) » – Paris, mardi 7 février 2012
Lire l’interview d’Anna Ternheim, le 7 novembre 2011
‘The Night Visitor’ (2011)

‘Leaving On A Mayday’ (2009)
Lire l’interview d’Anna Ternheim, le mardi 7 avril 2009
‘Separation Road’ (2007)
‘Somebody Outside’ (2006)

Concerts :

Le Café de la Danse, Paris Mercredi 22 février 2012 : galerie photos
L’Alhambra, Paris, mercredi 23 septembre 2009 : galerie photos
Le Café de la Danse, Paris, mercredi 29 avril 2009 : compte-rendu / galerie photos
Le Point Ephémère, Paris, 31 mai 2007 : compte-rendu / Galerie photos

http://www.annaternheim.com/
http://www.facebook.com/annaternheim
https://twitter.com/AnnaTernheim

Vous aimerez aussi…

ANNA TERNHEIM - The Night Visitor (2012)REBEKKA KARIJORD - The Noble Art Of Letting Go (2010)SOPHIE HUNGER - Monday’s Ghost (2009)

Laisser un commentaire

Top