Vous êtes ici
Accueil > Chroniques > CHARLOTTE OC – Careless People (2017)

CHARLOTTE OC – Careless People (2017)

CHARLOTTE OC - Careless People (2017)1. BlackOut
2. Darkest Hour
3. Medicine Man
4. River
5. Shell
6. Choice
7. Running Back To You
8. Higher
9. I Want Your Love
10. Where It Stays
11. In Paris

Acheter sur Amazon.fr

Date de sortie : 31 mars 2017 / Label : Harvest – Capitol – Universal / Pays d’origine : Royaume-Uni

Après des années de préparation, le premier album de Charlotte OC (prononcez « Charlotte Oh Si ! » – de son vrai nom Charlotte O’Connor – voit enfin le jour. Après un concert parisien à la Boule Noire dans le cadre du festival des Inrocks en 2013 et quelques EPs pendant les deux années qui ont suivi (« Colour My Heart » en 2013, « Strange » en 2014 et « Burning » en 2015), l’anglaise s’est faite plutôt discrète et passa beaucoup de temps à travailler sur ce disque qui a enfin atterri dans les bacs le 31 mars dernier.

Elle avait probablement besoin de ce temps pour trouver sa voie musicale. Cette chanteuse que les mêmes Inrocks avaient comparé jadis à Bat For Lashes ou Kate Bush s’éloigne aujourd’hui de ces deux comparaisons, privilégiant une forme plus Soul et sombre mais également Pop, comme plusieurs de ses jeunes contemporaines (Låpsley, London Grammar, Birdy…) mais avec des capacités vocales qui dépassent de loin toute comparaison, et une style plus personnel qu’elle a pris le temps de peaufiner au long de ces années de préparation.

On comprend vite tout le potentiel de Charlotte OC dès l’entame de l’album avec deux titres très forts, « Blackout » et surtout « Darkest Hours », deux pépites noires et torturées à travers lesquelles l’artiste pose les bases de son univers musical. Des titres tellement marquants que l’on craint dans un premier temps que le reste de l’album aura du mal à maintenir la barre aussi haut. On remarque rapidement que la suite est finalement plus variée et ne se cantonne pas à cette étiquette « Dark Soul » qu’on pourrait lui coller un peu trop vite. « Medicine Man » et « Shell », les deux autres titres dévoilés avant la sortie de son disque, illustrent le côté plus Pop de l’artiste et probablement son potentiel à capter une audience plus large. Idem pour « Running Back to You », le morceau le plus radio friendly de l’album aux touches plus électroniques et dansantes. Elle laisse s’exprimer également son goût prononcé pour la musique Soul et 80’s sur « River », « Higher » et « Choice », accompagné de violons et d’un piano, où elle donne de la voix.

Tout n’est peut-être pas parfait, on se passionne plus dans l’ensemble pour ses compositions les plus hantées et personnelles en début d’album en comparaison à d’autres plus conventionnelles comme « Higher » ou « I Want Your Love ». Mais d’un bout à l’autre le timbre de Charlotte OC maintient une tension émotionnelle d’une rare intensité qui atteindra des sommets sur la mélancolique touche finale « In Paris ». Elle utilise les codes de la Pop moderne tout en sachant les remanier et les façonner à son image, et c’est bien l’empreinte d’une star en devenir. Quand on pense que « Soul » signifie « âme » en anglais, on se dit que ce disque n’en manque pas.

Pour plus d’infos :

http://www.charlotteoc.com/
https://www.facebook.com/CharlotteOCOfficial/
https://twitter.com/charlotteoc

Vous aimerez aussi…

FLORENCE + THE MACHINE - How Big, How Blue, How Beautiful (2015)

Laisser un commentaire

Top