Vous êtes ici
Accueil > Chroniques > HAZEL ENGLISH – Just Give In / Never Going Home (2017)

HAZEL ENGLISH – Just Give In / Never Going Home (2017)

HAZEL ENGLISH - Just Give In / Never Going Home (2017)1. Other Lives
2. Fix
3. Birthday
4. Love Is Dead
5. More Like You
6. Never Going Home
7. Make It Better
8. Control
9. It’s Not Real
10. I’m Fine
11. That Thing [Bonus Track]

Acheter sur Amazon.fr

Date de sortie : 26 mai 2017 / Label : Marathon Artists / Pays d’origine : Etats-Unis

Hazel English, c’était notre premier coup de cœur au début de l’année. Avec un naturel désarmant, cette jeune chanteuse australienne nous avait totalement envoûtés avec son EP « Never Going Home ». Cete artiste basée à Oakland fait de la Pop Lo-Fi, bricolée, Noisy, Shoegaze, ce qui lui a rapidement valu d’être comparée à des groupes comme Alvvays mais aussi Ride avec qui elle a tourné. En vérité Hazel English apporte un vent de fraîcheur dans ce style toujours en quête de renouveau. Avec l’aide de son producteur Jackson Philips (de Day Wave, oui : l’autre chronique du jour), ils mènent tambour battant le mouvement Indie Lo-Fi de San Franscisco.

Plutôt que de sortir un album, Hazel English a eu la bonne idée de revenir avec un double EP qui devrait en ravir plus d’un puisque celui-ci comprend d’une part « Never Going Home » dont le tirage limité a dû en frustrer plus d’un, mais aussi « Just Give In », l’autre moitié de ce diptyque ici mise en avant sur laquelle on retrouve le titre du même nom.

La musique d’Hazel English, c’est de la Dream Pop version charme et faite « maison », à l’image de ses clips qui rappellent effectivement les réalisations filmées en Super 8 par Alvvays. Son chant planant et touchant confère une petite part de lyrisme à ses compositions, toutes aussi lumineuses les unes que les autres. La pochette et ses tons légèrement sépia annoncent déjà la couleur : Hazel English est une vraie sensation Indie Pop au charme délicieusement rétro. La principale différence entre ces deux EPs assemblés vient du changement de producteur sur le titre bonus  « That Thing » enregistré par Justin Raisen (Sky Ferreira, Angel Olsen, Kim Gordon), un morceau qui se détache du reste par son côté plus Pop et produit; il est facile de remarquer qu’il est issu d’une autre session d’enregistrement. Peut-être cette chanson suggère-t-elle le futur horizon musical d’Hazel English, mais en attendant ne boudons pas notre plaisir, car c’est bien grâce à son sens du naturel que “Just Give In / Never Going Home” est une grande réussite.

Pour plus d’infos:

http://www.hazelenglish.com/
https://www.facebook.com/hazelenglishmusic/
https://twitter.com/iamhazelenglish

Vous aimerez aussi…

Day Wave - The Days We Had (2017)ALVVAYS – Alvvays (2014)FAZERDAZE - Morningside (2017)

Laisser un commentaire

Top