Vous êtes ici
Accueil > Chroniques > KATIE VON SCHLEICHER – Shitty Hits (2017)

KATIE VON SCHLEICHER – Shitty Hits (2017)

KATIE VON SCHLEICHER - Shitty Hits (2017)1. The Image
2. Midsummer
3. Paranoia
4. Soon
5. Nothing
6. Mary
7. Life’s A Lie
8. Isolator
9. Hold
10. Going Down
11. Sell It Back

Acheter sur Amazon.fr

Date de sortie : 28 juillet 2017 / Label : Full Time Hobby – Pias / Pays d’origine : Etats-Unis

Katie Von Schleicher est une chanteuse américaine basée dans le quartier de Brooklyn à New York. Elle avait sorti en 2015 un premier album chez Ba Da Bing Records intitulé « Bleaksploitation ». Elle est de retour aujourd’hui avec « Shitty Hits » … Comment ? Vraiment? C’est un peu fort tout de même, et plutôt trompeur, car les chansons en question ne sont pas nécessairement des tubes, mais elles n’ont rien de m***ique.

Ce titre, c’est plutôt l’illustration de la personnalité décalée de son auteure et de sa musique. Un disque à la fois Folk et Psychédélique, Noisy et Soul, qui ne laisse guère le temps à ses auditeurs de trouver leurs marques. Et c’est tant mieux ! Cet adepte du DIY (oui, si vous nous lisez régulièrement c’est contagieux en ce moment) avait autoproduit son premier album, et c’est sur un magnétophone cassette Tascam 488 dans sa maison d’enfance que celui-ci a été créé. Dès lors on comprend mieux pourquoi l’ensemble démarre sur une distorsion particulièrement sale avec « The Image » qui cache pourtant une sensibilité de singer songwriter qui prend rapidement le dessus sur des couplets entre piano et guitare acoustique où la voix plutôt chaude de Katie Von Schleicher virevolte avec la même liberté qu’une rockeuse Soul des années 70.

C’est cette dualité qui fait tout le charme de ce disque que l’on pourrait autant comparer aux œuvres de ses voisins de palier comme Sharon Van Etten, Big Thief ou dans une moindre mesure Torres. Au final cette Folk particulièrement psychédélique possède un étrange pouvoir d’envoûtement, que ce soit à travers des chansons volontairement dissonantes (« Nothing ») ou d’autres dont les refrains sont particulièrement lumineux (« Paranoia »). C’est à la fois expérimental (« Hold ») et rétro (« Isolator » et surtout la Soul subtile de « Soon ») mais c’est surtout étonnamment riche pour un disque dont la réalisation même pourrait laisser penser à un résultat minimalisme. A part Katie Von Schleicher, personne n’aura le droit de qualifier ses chansons de shitty

Pour plus d’infos :

https://www.k-v-s.net/
https://www.facebook.com/KatieVonSchleicher/
https://twitter.com/katiecanthang

Vous aimerez aussi…

JAPANESE BREAKFAST – Soft Sounds From Another Planet (2017)SOCCER MOMMY - Collection (2017)ALLISON CRUTCHFIELD - Tourist In This Town (2017)

Laisser un commentaire

Top