Vous êtes ici
Accueil > Chroniques > LISA PORTELLI – La Nébuleuse (2017)

LISA PORTELLI – La Nébuleuse (2017)

LISA PORTELLI - La Nébuleuse (2017)1. De noir et d’or
2. Appartenir au large
3. Naviguer
4. Longtemps
5. Tout cela
6. Vers d’autres voies
7. La nébuleuse
8. Dans la rocaille
9. Cherche la joie
10. Obsession
11. En sueur
12. Je suis la terre

Date de sortie : 15 septembre 2017 / Label : At(h)ome / Pays d’origine : France

Six années séparent ce nouvel album de Lisa Portelli de son prédécesseur, « Le Régal », autant dire une éternité à l’époque où nous vivons ! Après le succès critique de son précédent disque et la longue tournée de 150 dates qui a suivi, elle a ressenti le besoin de partir se reposer et se ressourcer, dans un couvent où elle fit vœu de silence un certain temps. Une histoire étonnante pour une chanteuse au répertoire plutôt Rock. Mais le poids des ans et toute cette attente n’ont pas joué contre elle, loin de là. Elle revient aujourd’hui avec « La Nébuleuse », son troisième album si l’on tient compte de celui qu’elle avait sorti de façon plus confidentielle il y a 10 ans.

En astronomie, la nébuleuse désigne un objet céleste composé de gaz raréfié, ionisé ou de poussières interstellaires. N’est-ce pas une belle définition pour vous présenter aussi cette nouvelle œuvre ? Car il y a bien de cela. Lisa Portelli évolue dans un univers à la fois vaporeux, subtil, entrecoupé de soudains élans bien plus nerveux, comme le titre « Longtemps ». Le reste, c’est de la poésie sur une guitare électrique, des textes, de l’émotion, un cœur qui palpite; elle nous le dit sur « Tout Cela ». Le nôtre aussi bat la chamade : c’est beau, et l’ensemble de cette œuvre marquée de blessures ressemble à une quête vers la lumière, à travers un chemin tortueux, d’où ces intermèdes très Rock à l’image de « Vers d’autres voies » qui contraste radicalement avec ce calme apparent, cette atmosphère planante qui cache à peine une envie de crier, comme le suggère « Obsession » sur lequel elle construit une ambiance tendue, derrière cette voix toujours claire et limpide.

Sous une apparence simple et intime, « La Nébuleuse » est surtout l’œuvre d’une artiste rare, créative et touchante qui fait preuve d’une maîtrise sans pareille pour jouer avec les émotions de ses auditeurs, à travers un album en définitive – ne vous y trompez pas –  résolument Rock.

Pour plus d’infos :

Lire la chronique de « Le Régal » (2011)

http://www.lisaportelli.fr/
https://www.facebook.com/lisa.portelli.officiel
https://twitter.com/lisa_portelli

Vous aimerez aussi…

LISA PORTELLI - Le Régal (2011)CLAIRE DITERZI - Boucle (2006)LA FELINE - Triomphe (2017)

Laisser un commentaire

Top