Vous êtes ici
Accueil > Chroniques > TASHAKI MIYAKI – The Dream (2017)

TASHAKI MIYAKI – The Dream (2017)

TASHAKI MIYAKI – The Dream (2017)1. LAPD Prelude
2. City
3. Girls On TV
4. Out Of My Head
5. Anyone But You
6. Cool Runnings
7. Tell Me
8. Facts Of Life
9. Keep Me In MInd
10. Get It Right
11. Something Is Better Than Nothin’
12. LAPD Finale

Acheter sur Amazon.fr

Date de sortie : 7 avril 2017 / Label : Metropolis Records / Pays d’origine : Etats-Unis

Tashaki Miyaki est un duo Shoegaze / Dream Pop  originaire de Los Angeles, composé la chanteuse et multi-instrumentiste Paige Stark et du guitariste Luke Paquin. Le groupe est né à l’occasion d’une jam session en 2011. Ils furent rapidement invités à Londres, où ils ont joué leur premier concert au légendaire 100 Club. Depuis six ans, Tashaki Miyaki a sorti trois singles et un EP sur les labels britanniques Luv, For Us Records (Rough Trade), The Sounds of Sweet Nothing, et son propre label, Blonde Dog.

Au bout de 6 ans l’heure était donc venue de sortir enfin un premier album. Le bien nommé « The Dream » vient mettre en exergue toutes les qualités et l’expérience acquises par le duo au fil de son long parcours. Tashaki Miyaki parvient à créer avec une rare aisance un univers à la fois orchestral et saturé, où le rêve qu’évoque son titre devient rapidement une réalité. Évidemment la voix de Paige Stark qui plane au-dessus de chaque titre n’est pas sans rappeler celle de l’une des plus grandes références du genre, Hope Sandoval (Mazzy Star). Dans la même veine, ils se rapprochent aussi beaucoup d’un autre duo américain, Windowspeak. Et cet album représente effectivement une parenthèse rêveuse et colorée qui vient apaiser l’anxiété du quotidien.

Le disque débute et se termine sur un court instrumental qui met en place les éléments sonores de la musique de Tashaki Miyaki. Une guitare électrique saturée sur un tempo plutôt lent, accompagnée en arrière-plan d’une guitare acoustique, d’un glockenspiel et d’un violon. De chaque titre se dégage une part de poésie, un sentiment particulièrement enchanteur sur le mélancolique « Out Of My Head » notamment. Loin de se noyer sous un mur de guitares, le duo privilégie la subtilité. Si l’introduction de « City » laisse présager quelque chose de vertigineux d’une point de vue sonore, la suite du morceau joue beaucoup plus sur la douceur et établit un juste équilibre entre puissance et sobriété qui se maintiendra jusqu’au bout.

« The Dream » est à de nombreux égards une œuvre hypnotique et contemplative. Si vous êtes amateurs d’ambiances atmosphériques et de nappes de guitares éthérées, les nombreux charmes de cet album de « Pop de Chambre Shoegaze » ne devraient certainement pas vous laisser indifférents.

Pour plus d’infos :

https://www.facebook.com/tashakimiyaki/
https://tashakimiyaki.bandcamp.com/
https://twitter.com/tashaki_miyaki

Vous aimerez aussi…

WIDOWSPEAK - Almanac (2013)TAMARYN - The Waves (2010)BEVERLY - The Blue Swell (2016)

Laisser un commentaire

Top