Vous êtes ici
Accueil > Chroniques > THE DEARS – Times Infinity Volume Two (2017)

THE DEARS – Times Infinity Volume Two (2017)

THE DEARS - Times Infinity Volume Two (2017)1. Taking It To The Grave
2. All The Hail Marys
3. Of Fisticuffs
4. Nothing In It For Me Nothing In It For You
5. 1998
6. Until Deathrow
7. Guns or Knives
8. I’m Sorry That I Wished You Dead
9. I Love You Times Infinity
10. End Of Tour

Acheter sur Amazon.fr

Date de sortie : 14 juillet 2017 / Label : Dangerbird Records / Pays d’origine : Canada

Et voici le deuxième album de The Dears la même année ! Bon, d’accord, « Times Infinity Volume One » datait en fait de 2015, mais il n’est officiellement arrivé en France qu’en février dernier. Cette nouvelle sortie à peine 5 mois plus tard possède au moins un avantage, celui de pouvoir appréhender cette œuvre dans son intégralité, et sous ses deux facettes, car bien évidemment ce second volume apporte de nouvelles choses à son prédécesseur et ne se contente pas de poursuivre la même formule ou de nous proposer des chutes qui n’auraient pas été retenues pour le premier.

Pop, noir et romantique. Depuis ses débuts, la romance n’est pas un vain mot chez le groupe canadien dont les chansons ont toujours été marquées par leur verve lyrique, qu’elles soient électriques ou plus posées. Et bien évidemment ce nouvel album ne saurait faire défaut à cette règle, ce qui ne l’empêche pas de se détacher non seulement de son prédécesseur, mais aussi de la majeure partie de l’œuvre de The Dears, un peu comme « Missiles » sorti en 2009. Il possède d’ailleurs avec celui-ci un point commun, au moins en apparence, celui d’être un disque fait à deux mains, même si un groupe accompagne toujours Murray Lightburn et Natalia Yanchak, car c’est bel et bien à travers eux que bat le cœur de The Dears depuis 20 ans.

C’est l’album d’un couple, et sa pochette nous le dit clairement. Ils nous l’avaient dit à l’occasion de notre rencontre en février dernier : « Nous exprimons le fait qu’il y a beaucoup de choses en jeu, parce que tu as quelque chose de précieux pour toi et tu as beaucoup à perdre. ». Leur relation amoureuse, leurs enfants, leur héritage, c’est un peu tout ce qu’essaie de transmettre le duo à travers les 10 titres de ce nouvel album. En apparence plus épuré que « Times Infinity Volume One », ce disque est surtout un fabuleux terrain de jeu qui permet à Murray Lightburn de mettre en avant ses talents de mélodiste. La magie qui se dégage du mariage des voix sur « Taking It To The Grave » dès le début est d’une beauté désarmante. Puis le groupe enfonce le clou avec « All The Hail Marys » et son final particulièrement épique.

C’est un disque sur l’amour, dans ses bons (« I Love You Times Infinity ») et ses mauvais moments (« I’m Sorry That I Wished You Dead » interprété par Natalia Yanchak), mais globalement marqué par des histoires assez torturées, ce désespoir romantique si caractéristique de la musique de The Dears. Néanmoins, la création à deux de cet album reste de bout en bout son fil conducteur. Le déluge instrumental de « No Cities Left » et « Gang Of Losers » semble bien loin, mais la force des textes et l’émotion véhiculée sont intactes. Avec pour conclure ces mots de Murray Ligfhtburn sur le dernier titre « End Of Tour » qui résument bien l’ADN de cette œuvre : « Please don’t go / I won’t face this world without you ».

Pour plus d’infos :

Lire l’interview de The Dears, le mercredi 22 février 2017.

Chroniques :

‘Times Infinity Volume One’ (2017)
‘Degeneration Street’ (2011)
‘Gang Of Losers’ (2006)

http://www.thedears.org/
http://www.facebook.com/TheDears
https://twitter.com/thedears

Vous aimerez aussi…

THE DEARS - Times Infinity Volume One (2017)STARS - Set Yourself On Fire (2005)LAND OF TALK - Life After Youth (2017)

Laisser un commentaire

Top