Vous êtes ici
Accueil > Chroniques > TORRES – Three Futures (2017)

TORRES – Three Futures (2017)

TORRES - Three Futures (2017)1. Tongue Slap Your Brains Out
2. Skim
3. Three Futures
4. Righteous Woman
5. Greener Stretch
6. Helen in the Woods
7. Bad Baby Pie
8. Marble Focus
9. Concrete Ganesha
10. To Be Given a Body

Date de sortie : 29 septembre 2017 / Label : 4ZD – Beggars / Pays d’origine : Etats-Unis

Lorsque nous avions découvert Mackenzie Scott – AKA Torres – en 2013, à l’heure d’un premier album sorti dans une relative confidentialité, la force émotionnelle de cette jeune auteure-compositrice nous avait soufflés. Héritière de l’Indie Folk et Rock américaine, elle avait su rapidement évoluer pour revenir en 2015 avec « Sprinter » qui fut pour beaucoup une véritable révélation, la pierre fondatrice d’une carrière passionnante. Torres n’était plus un secret bien gardé, et les portes du succès semblaient s’ouvrir à elle.

La nervosité de « Sprinter » mêlée à cette sensibilité à fleur de peau faisait merveille, mais ce disque marquait déjà un relatif départ par rapport à son premier album. Il est aujourd’hui facile de prendre conscience de la curiosité musicale de Torres et de son désir d’aller plus loin, de ne pas rester cantonnée dans ce confortable statut de singer songwriter. En dévoilant une nouvelle palette sonore, « Three Futures » déroute et surprend, mais ne perd pas de vue l’essentiel, cette sensation de vivre ses morceaux à fond.

Loin de l’atmosphère Indie Folk des débuts, « Three Futures » explore donc de nouveaux territoires, avec l’insertion très présente d’arrangement électroniques dans ses compositions, même si la base des morceaux demeure électrique. Torres flirte avec l’Electro-Pop, mais à la manière d’une guitariste désirant sortir des sentiers balisés d’un genre musical. Il faudra peut-être s’y prendre à plusieurs fois avant de bien apprivoiser les premiers singles dévoilés « Skim », « Three Futures » et « Helen In The Woods », à la construction moins directe et plus complexe.

Sur un tempo relativement modéré, Torres dévoile des compositions agrémentées d’éléments électroniques qui viennent renforcer une atmosphère froide et mélancolique. Avec un penchant évident pour la New Wave des années 80 et le Krautrock, elle s’écarte des constructions classiques couplets/refrain mais parvient toujours à retomber sur ses pieds, avec cette ambiance minutieusement construite, particulièrement envoûtante sur le titre « Skim ». D’autres morceaux restent toutefois plus directs, comme le hanté « Righteous Woman » et le plus Electro Pop « Bad Baby Pie », mais globalement Torres préfère aujourd’hui privilégier les ambiances industrielles de « Concrete Ganesha » à ses brûlots Indie Rock d’antan. Et plus on y revient, plus cet univers sombre et intrigant s’avère sensuel et touchant. A 26 ans seulement Torres ne semble pas avoir fini de nous surprendre. L’avenir nous dira si « Three Futures » sera voué à être l’OVNI de sa discographie ou le début d’une nouvelle aventure.

Pour plus d’infos :

Lire la chronique de « Sprinter » (2015)

Lire l’interview de Torres, le 15 avril 2015

Pias Nites – La Maroquinerie – Paris, jeudi 17 septembre 2015 : galerie photos
Le Carmen, Paris, mardi 2 juin 2015 : galerie photos

http://torrestorrestorres.com/
https://www.facebook.com…
https://twitter.com/torreslovesyou

Vous aimerez aussi…

THE HORRORS - V (2017)EMA - Exile In The Outer Ring (2017)TORRES - Sprinter (2015)

Laisser un commentaire

Top