Vous êtes ici
Accueil > Chroniques > YALTA CLUB – Hybris (2017)

YALTA CLUB – Hybris (2017)

YALTA CLUB - Hybris (2017)1. Love
2. Of Mice and Gods
3. Late
4. The Door
5. Holy Kind
6. Stars
7. Diamonds and Coal
8. Exile
9. New Day
10. Instant God
11. Something to Remember

Acheter sur Amazon.fr

Date de sortie : 13 janvier 2017 / Label : Popes Records / Pays d’origine : France

Nous avions découvert Yalta Club il y a quatre ans déjà, au détour d’un single enjoué intitulé « Highly Branded ». Depuis ces parisiens ont fait bien du chemin et peaufiné leur style qui s’apparentait surtout au début à une joyeuse chorale Indie Rock. S’il a gardé un peu de ces éléments, le groupe a évolué vers une musique plus réfléchie mais toujours aussi positive dans son exécution.

Les claviers ont peu à peu pris le dessus mais laissent encore respirer les guitares, et le groupe impose une bonne son fois pour toute son identité « orchestrale » grâce à la variété de son instrumentation, notamment les cuivres de « Late » ou l’introduction au piano du vibrant « The Door », deux titres sur lesquelles on décèle en toile de fond, au-delà des arrangements, des influences plus latines qui se marient à merveille avec l’enthousiasme collectif de ce projet.

Cuivres et percussions viennent donc contrebalancer une musique qui, sans ces éléments, aurait finalement bien plus l’apparence d’une œuvre Indie Rock. Comme d’autres l’avaient si bien fait avant eux (Minors, Concrete Knives), Yalta Club nous offre donc sa vision du monde, où chaque chanson dégage une émotion palpable, une World Music alternative, mi-électronique, mi-électrique, avec ses coups d’éclat à l’image de l’impeccable titre d’introduction « Love » qui invite à bouger son corps et son cœur.

D’un bout à l’autre une énergie communicative se dégage de « Hybris », notamment sur « Stars » mais surtout le tubesque « Of Mice and Gods », un titre élégant et moderne qui possède tout ce qu’il faut pour rallier un large public à la cause de Yalta Club. Les secrets bien cachés sont souvent les meilleurs, faisons en sorte que Yalta Club n’en reste pas un.

Pour plus d’infos :

http://yaltaclub.fr/
https://www.facebook.com/YaltaClubMusic/
https://twitter.com/YaltaClubMusic

Vous aimerez aussi…

FINDLAY - Forgotten Pleasures (2017)EINAR STRAY ORCHESTRA - Dear Bigotry (2017)CONCRETE KNIVES - Be Your Own King (2012)

Laisser un commentaire

Top