Vous êtes ici
Accueil > Classements > BEST OF 2017 : Le Top de la rédaction

BEST OF 2017 : Le Top de la rédaction

BEST OF 2017 : Le Top de la rédactionLes années se suivent, et se ressemblent un peu ! A force de faire des tops depuis bientôt 15 ans nous nous sommes rendus compte que bien souvent, presque la moitié des artistes présents dans notre Top 50 sont de nouveaux venus, ce qui nous renforce dans l’idée que Stars Are Underground reste aujourd’hui encore un webzine avide de découvertes. C’est pourtant bien un groupe que nous avions plébiscité hier qui se retrouve à nouveau en haut de notre classement : Wolf Alice ! Comme quoi il s’agit bien de nous conforter dans l’idée que nos découvertes d’hier sont les talents d’aujourd’hui !… Ou plus sérieusement, le disque que nous a offert le groupe londonien dépasse les attentes et son ex-statut de combo un peu ‘Grunge’. Dans « Visions of a Life » tout est là : l’audace, la variété, l’énergie, et déjà une certaine forme de maturité. Bref, ils n’ont pas volé leur récompense. Nadine Shah aussi monte inlassablement au fil des ans. Toujours très haute dans nos classements, elle a cette fois-ci frôlé la première place, surtout grâce à la force émotionnelle de son album « Holiday Destination », un modèle d’engagement qui dépasse d’une certaine façon le cadre de la musique. La médaille de bronze revient enfin à The Big Moon; repérée l’an dernier, cette bande de filles qui savent ne pas se prendre trop au sérieux nous a gratifié d’un disque tout aussi libéré, jeune et festif. Une expérience qu’elles ont d’ailleurs prolongé avec leur copine Maricka Hackman que l’on a aussi beaucoup écoutée cette année.

Une nouvelle année pleine de découvertes, et l’on ne saurait trop vous recommander de vous plonger dans les albums de Pale Seas, Mermaidens, EERA, Declan Mckenna, Findlay, mais aussi Jen Cloher et Mammut en séance de rattrapage, et tant d’autres. N’oublions pas les comebacks de Slowdive et Ride, les artistes qui « confirment » (Alvvays, Desperate Journalists) et ceux qui nous apportent tant de bonheur depuis bien longtemps déjà, comme St. Vincent, The Afghan Whigs, The Horrors, The Dears… Bonne fin d’année à tous !

WOLF ALICE - Visions of a Life (2017)1. WOLF ALICE – Visions of a Life

« My Love is Cool » avait déjà été élu album de l’année 2015 sur Stars Are Underground. Mais avec son deuxième disque Wolf Alice s’est lancé dans un formidable élan créatif encore plus ambitieux et nous entraîne dans un grand huit musical qui ne vous laissera pas indemnes. Yes, they did it ! Le groupe porte fièrement l’étendard du renouveau du Rock, et ça, le Royaume-Uni l’a déjà bien compris…

NADINE SHAH - Holiday Destination (2017)2. NADINE SHAH – Holiday Destination

Il n’aura fallu que deux ans à Nadine Shah pour revenir après le très réussi « Fast Food » sorti en 2015 qui plaçait la barre très haut à la suite d’un premier album déjà marquant sur lequel on avait découvert son timbre de voix si particulier. Ce troisième album au message fort a l’avantage d’être différent et d’avoir de l’épaisseur, mais surtout c’est probablement son meilleur à ce jour, le plus abouti, le plus habité, le plus touchant.

THE BIG MOON - Love In The 4th Dimension (2017)3. THE BIG MOON – Love In The 4th Dimension

The Big Moon, c’est l’histoire d’un groupe de filles vraiment complices, qui enchaînent des titres plus excitants les uns que les autres en moins de temps qu’il ne le faut pour le dire et avec un naturel presque déconcertant. Elles nous rappellent que le Rock est fait pour être fun, et elles l’incarnent parfaitement.

PALE SEAS - Stargazing For Beginners (2017)4. PALE SEAS – Stargazing For Beginners

Tous les éléments semblent réunis pour rapprocher cet album des classiques de la Britpop, mais la sensibilité Folk de son auteur, sur « Blood Return » notamment lui permet de s’en détacher et d’envoyer Pale Seas dans d’autres sphères, celles des étoiles suggérées par ce titre lunaire, tout comme le magnifique final de 7 minutes, « Evil is Always One Step Behind » qui nous laisse nous aussi rêveurs…

MARIKA HACKMAN - I’m Not Your Man (2017)5. MARIKA HACKMAN – I’m Not Your Man

Particulièrement solide et cohérent, et bien plus direct que son premier disque, « I’m Not Your Man » atteint et dépasse amplement tous les espoirs que nous avions porté en Marika Hackman à ses débuts, faisant d’elle l’une des artistes les plus excitantes de la scène anglaise de cette année !

JEN CLOHER - Jen Cloher (2017)6. JEN CLOHER – Jen Cloher

Au long des 50 minutes d’écoute Jen Cloher nous invite dans un univers construit avec sensibilité et intelligence, un disque qui au-delà de son évidente qualité musicale s’avère être profondément humain. Une œuvre rare où l’on perçoit derrière chaque note le travail de l’artiste, avec un grand A.

SLOWDIVE - Slowdive (2017)7. SLOWDIVE – Slowdive

« The Hope Six Demolition Project » est un disque qui prend son temps, tout comme il en a fallu pour le réaliser, mais qui se dévoile au fil des écoutes et s’avère être de plus en plus passionnant. Tout est question de point de vue sans aucun doute, mais des albums en demi-teinte comme celui-ci, on aimerait en entendre plus souvent…

MAMMÚT - Kinder Versions (2017)8. MAMMÚT – Kinder Versions

« Kinder Versions » est une magnifique expérience sonore, maîtrisée de bout en bout, dont chaque composition possède des atouts différents, apporte son lot de surprises et nous émerveille à chaque écoute. Encore un grand groupe sorti d’un si petit pays, le talent de Mammút est tout simplement… éléphantesque !

ALVVAYS - Antisocialites (2017)9. ALVVAYS – Antisocialites

De ses débuts Alvvays n’a rien perdu de sa touche Pop, le groupe a même accentué cet aspect pour revenir avec un album instantané et sans failles, qui se détache un peu de ses sonorités DIY originelles mais toujours aussi savoureux.

ST. VINCENT - Masseduction (2017)10. ST. VINCENT – Masseduction

Même si le côté flashy des années 80 reste le fil conducteur de « Masseuction », on pourrait en quelque sorte considérer ce disque  comme son interprétation de la musique Pop, mais surtout un tour de force qui lui permet largement de séduire les masses tout en restant fidèle à elle-même.

 

11. MERMAIDENS – Perfect Body

MERMAIDENS - Perfect Body (2017)

Une œuvre complète, dont les contours gothiques lui confèrent un charme rare, celui d’un groupe qui, malgré son jeune âge, a déjà parfaitement digéré ses influences, pour nous les recracher en plein visage avec une force décuplée.

12. EERA – Reflection Of Youth

EERA - Reflection Of Youth (2017)

Derrière le pseudonyme EERA se cache Anna Lena Bruland, une chanteuse norvégienne installée à Londres. Elle sort aujourd’hui son premier album qui fait suite à un EP éponyme sorti l’an dernier. Sous son apparence dépouillée, il regorge de richesses. Une œuvre qui parle au cœur et au corps, à placer en haut de votre pile de découvertes.

13. DESPERATE JOURNALIST – Grow Up

DESPERATE JOURNALIST - Grow Up (2017)

Après quelques écoutes on se rend compte combien de subtilités se cachent derrière cette débauche d’énergie, la montée en tension émotionnelle de chaque morceau. Desperate Journalist est un groupe qui ne ressemble qu’à lui-même.

14. THE AFGHAN WHIGS – In Spades

THE AFGHAN WHIGS - "In Spades"

L’album ne dure que 36 minutes mais dégage beaucoup de profondeur, il parvient à être particulièrement mordant mais c’est en même temps un modèle de raffinement. The Afghan Whigs reste surtout un groupe incomparable, incontournable, fidèle à lui-même.

15. RIDE – Weather Diaries

Ride - "Weather Diaries"

…Et dans la série des revenants, je demande Ride! 20 ans se sont écoulés depuis « Tarantula », et voilà qu’à la suite d’un heureux hasard du calendrier, un mois après Slowdive, le quartet d’Oxford fait lui aussi son grand retour discographique, après avoir également enchaîné deux années de tournées et retrouvé le plaisir de jouer ensemble.

16. THE HORRORS – V

THE HORRORS - V (2017)

« V » est d’ores et déjà – et restera peut-être – une œuvre à part dans la discographie de The Horrors. Par moments déroutant, il saura surtout nous rassurer sur la capacité du groupe à toujours écrire d’excellents morceaux, recherchés, travaillés, intelligents, ou tout simplement magiques.

17. DECLAN MCKENNA – What Do You Think About The Car

DECLAN MCKENNA - What Do You Think About The Car (2017)

Declan McKenna est indéniablement bourré de talent et impose un style à la fois fédérateur et indépendant assez rare pour être signalé. Si vous vous posiez des questions quant à l’avenir de l’Indie Rock British, voici la réponse : la relève est assurée.

18. THE DEARS – Times Infinity Volume One

THE DEARS - Times Infinity Volume One

S’il n’égale pas forcément ses deux chefs-d’œuvre, « Times Infinity Volume One » s’en rapproche beaucoup et nous démontre qu’après plus de 20 ans d’existence, The Dears a encore beaucoup de choses à nous dire. Majestueux.

19. FINDLAY –
Forgotten Pleasures

FINDLAY - Forgotten Pleasures (2017)

Sur ce premier album qui, pour les fans de la première heure, a déjà un peu des allures de Best Of, Findlay canalise à merveille les nombreuses idées qui fourmillent dans son esprit et son énergie débordante, et nous dévoile un disque fun et mordant qui devrait enfin lui permettre de faire beaucoup parler d’elle.

20. EINAR STRAY ORCHESTRA – Dear Bigotry

EINAR STRAY ORCHESTRA - Dear Bigotry (2017)

« Nous sommes en pleine renaissance artistique, nous avons affûté notre expression » disent-ils. On ne saurait mieux définir de quoi est fait « Dear Bigotry », un disque sur lequel tout le monde chante en chœur dans une atmosphère qui alterne mélancolie et positivisme, mais globalement très libérée.

21. ALI BARTER –
A Suitable Girl

ALI BARTER - A Suitable Girl (2017)

Cette digne héritière des 90’s a dû écouter en boucle les groupes de l’époque, de Veruca Salt aux Smashing Pumpkins, même si elle évolue dans une tonalité finalement plus Pop.

22. CHERRY GLAZERR – Apocalipstick

CHERRY GLAZERR - Apocalipstick (2017)

Avec cette pochette d’album haute en couleur, on pourrait prendre Cherry Glazerr pour un groupe de Pop ou d’Electro. Ce quartet originaire de Los Angeles vient nous annoncer que l’année sera Rock, très Rock même, et surtout sans concessions.

23. JESCA HOOP – Memories Are Now

JESCA HOOP - "Memories Are Now"

Si ce nouvel album s’est fait attendre cinq ans, ce n’est donc certainement pas parce qu’elle a chômé entretemps. Jesca Hoop est une perfectionniste, et ça, une seule écoute suffira pour s’en convaincre.

24. THE DEARS – Times Infinity Volume Two

THE DEARS - "Times Infinity Volume Two"

Et voici le deuxième album de The Dears la même année ! Cette nouvelle sortie à peine 5 mois plus tard possède au moins un avantage, celui de pouvoir appréhender cette œuvre dans son intégralité, et sous ses deux facettes

25. PIXX –
The Age of Anxiety

PIXX - The Age of Anxiety (2017)

Étrangement Pixx n’a pas encore atteint les hautes sphères des Charts et de l’industrie musicale, mais son audace et sa personnalité bien trempée devraient vite affoler les oreilles d’un public avisé, au moins autant que celles d’une presse déjà conquise et enthousiaste.

26. COURTNEY BARNETT & KURT VILE – Lotta Sea Lice

Un disque « en toute simplicité » qui s’avère être aussi essentiel que les autres pépites discographiques que Courtney et Kurt nous ont léguées jusqu’ici.

27. ANNA TERNHEIM – All The Way To Rio

ANNA TERNHEIM - All The Way To Rio (2017)

C’est aussi un disque court, huit titres, 34 minutes d’écoute. Mais il ne lui en faudra pas plus pour nous entraîner une fois de plus dans le tourbillon poétique auquel elle nous a toujours habitués.

28. THE NATIONAL – Sleep Well Beast

THE NATIONAL - "Sleep Well Beast"

Le renouvellement dans la continuité, c’est ainsi que l’on pourrait vous décrire « Sleep Well Beast », mais c’est d’abord et avant tout encore un grand album de The National, à savourer les yeux fermés.

29. BEDOUINE –
Bedouine

BEDOUINE - Bedouine (2017)

A travers son apparente quiétude et, tout simplement, sa beauté, « Bedouine » est bien plus qu’une modeste collection de chansons Folk, c’est un disque avec lequel il va falloir s’habituer à vivre et partager ses émotions.

30. LAND OF TALK – Life After Youth

LAND OF TALK - Life After Youth (2017)

Le groupe de Montréal Land Of Talk mené par Elizabeth Powell vient de sortir son premier album depuis 7 ans ! Land Of Talk en ressort meilleur que jamais. Un régal du début à la fin, rarement un comeback n’aura été autant réussi. Longue vie à Land Of Talk !

31. ARCADE FIRE – Everything Now

ARCADE FIRE - Everything Now (2017)

« Everything Now » est un bon, osons même dire sans hésiter un très bon album. Il n’est pas facile de se renouveler à chaque disque et de tout réussir à chaque fois, et encore moins de satisfaire tout le monde.

32. FAZERDAZE –
Morningside

Avec son humeur positive, le charme opère de bout en bout avec une simplicité presque enfantine. Une belle découverte qui annonce des jours certainement très ensoleillés pour Fazerdaze.

33. BLAENAVON –
That’s Your Lot

BLAENAVON - That’s Your Lot (2017)

Il y a bien plus chez Blaenavon que la simple fougue de leur jeunesse. Derrière un classicisme apparent « That’s Your Lot » est un bel aperçu du chemin parcouru par le trio à l’aube de l’âge adulte, tout en suggérant une rapide courbe d’évolution. La promesse d’un très bel avenir.

34. PHOEBE BRIDGERS – Stranger in the Alps

PHOEBE BRIDGERS - Stranger in the Alps (2017)

Phoebe Bridgers fait partie de ces rares artistes qui s’ouvrent à leur public sans filet, dans la lignée des Laura Veirs, Sharon Van Etten, ou  Julien Baker et Bedouine, avec des textes et des mélodies touchants, habités, authentiques…

35. DAUGHTER – Music From Before the Storm

Tout en restant un projet légèrement en marge de la discographie habituelle de Daughter, ce disque conserve le même pouvoir d’envoûtement tout en répondant aux codes d’une bande originale.

36. HAZEL ENGLISH – Just Give In / Never Going Home

HAZEL ENGLISH - Just Give In / Never Going Home (2017)

Hazel English, c’était notre premier coup de cœur au début de l’année. Avec un naturel désarmant, cette jeune chanteuse australienne nous avait totalement envoûtés avec son EP « Never Going Home ».

37. KLO PELGAG – L’Etoile Thoracique

KLO PELGAG - L'Etoile Thoracique (2017)

Au-delà de sa voix particulièrement expressive, Klô Pelgag ne s’interdit rien, et c’est ce qui lui permet de faire de « L’Etoile Thoracique » un album différent, dont l’audace et les fantaisies sonores ne perdent jamais de vue l’essentiel.

38. ROSE ELINOR DOUGALL – Stellular

ROSE ELINOR DOUGALL - Stellular (2017)

« Stellular » aura mis du temps à arriver, mais l’attente en valait amplement la peine. Rose Elinor Dougall marque ainsi de son empreinte cette rentrée musicale. Il n’y a plus qu’à espérer la voir sur une scène française pour prolonger le plaisir en live.

39. HURRAY FOR THE RIFF RAFF – The Navigator

HURRAY FOR THE RIFF RAFF - The Navigator (2017)

« The Navigator » résonne comme une œuvre à la fois personnelle, autobiographique et engagée, un disque qui sonne comme un combat mais qui séduit surtout par l’éclatement des frontières musicales qu’il représente et le multiculturalisme, c’est bien le message qu’elle veut faire passer.

40. VERA BLUE –
Perennial

VERA BLUE - Perennial (2017)

On pourrait penser que cette jeune chanteuse issue de la Folk, en passant par la case télé et en signant chez une Major, a vendu son âme ou s’est perdue en route, mais c’est le contraire qui s’est produit : elle s’est libérée. Le résultat est la fois produit et brut, Folk et Electro, mais d’abord et avant tout, il est authentique.

41. FEIST –
Pleasure

FEIST - Pleasure (2017)

Feist nous accueille en territoire familier mais continue pourtant à nous surprendre pour ne ressembler au final qu’à elle-même. Un modèle de finesse.

42. JESSICA LEA MAYFIELD – Sorry Is Gone

JESSICA LEA MAYFIELD - "Sorry Is Gone"

« Sorry is Gone » est son album le plus convaincant émotionnellement, un disque de singer songwriter, avec en prime des riffs de guitares qui l’empêchent dans sombrer dans les pièges des sempiternelles complaintes Folk.

43. PAMELA HUTE – Highline (2017)

PAMELA HUTE - Highline (2017)

« Highline » est largement à la hauteur de ce que l’on pouvait attendre de Pamela Hute : un disque probablement plus adulte qui fonctionne aussi bien grâce à ses mélodies qu’à la sincérité qu’il dégage.

44. TORRES –
Three Futures

TORRES - "Three Futures"

A 26 ans seulement Torres ne semble pas avoir fini de nous surprendre. L’avenir nous dira si « Three Futures » sera voué à être l’OVNI de sa discographie ou le début d’une nouvelle aventure.

45. WAND –
Plum

WAND - Plum (2017)

« Plum » dégage un parfum d’inattendu, un état esprit plein de liberté qui se laisse porter par les instruments. Une sorte de Pink Floyd des temps modernes, certainement plus Indé, qui se laisse porter au fil de ses improvisations en retombant toujours sur ses pieds.

46. LISA PORTELLI – La Nébuleuse

LISA PORTELLI - La Nébuleuse (2017)

Les obstacles n’ont pas empêché Big Deal de nous offrir une fois de plus un grand album. Avec la légère touche plus noire, fruit de leurs mésaventures, ‘Say Yes’ est l’incarnation de leur admirable ténacité, et à plus d’un titre une grande réussite. « On dit oui » !

47. ALEX LAHEY – I Love You Like a Brother

ALEX LAHAY - I Love You Like a Brother (2017)

En 10 titres aussi rapides les uns que les autres, Alex Lahey nous parle d’elle, de ses problèmes relationnels, de thèmes pour le moins universels, mais toujours avec la même fougue.

48. TASHAKI MIYAKI –
The Dream

TASHAKI MIYAKI – The Dream (2017)

« The Dream » est à de nombreux égards une œuvre hypnotique et contemplative. Si vous êtes amateurs d’ambiances atmosphériques et de nappes de guitares éthérées, les nombreux charmes de cet album de « Pop de Chambre Shoegaze » ne devraient certainement pas vous laisser indifférents.

49. CHARLOTTE OC – Careless People

Charlotte OC - Careless People

Charlotte OC utilise les codes de la Pop moderne tout en sachant les remanier et les façonner à son image, et c’est bien l’empreinte d’une star en devenir. Quand on pense que « Soul » signifie « âme » en anglais, on se dit que ce disque n’en manque pas.

50. ALEXANDRA SAVIOR – Belladonna Of Sadness

ALEXANDRA SAVIOR - Belladonna Of Sadness (2017)

Il faudra peut-être encore laisser le temps à Alexandra Savior de totalement mûrir pour se libérer totalement des nombreuses comparaisons dont elle souffre aujourd’hui, mais « Belladonna Of Sadness » constitue déjà une solide première pièce à l’édifice, elle ne devrait pas en rester là.

NOS CONCERTS DE L’ANNÉE 2017:
SLOWDIVE
1. THE DEARS – Le Petit Bain – Paris, mercredi 22 février 2017
2. SLOWDIVE – Le Trabendo – Paris, dimanche 2 avril 2017
3. THE DIVINE COMEDY – Les Folies Bergère – Paris, mardi 24 janvier 2017
4. PJ HARVEY – Festival Rock en Seine – Domaine National de Saint Cloud – Samedi 26 août 2017
5. WOLF ALICE – La Maroquinerie – Paris, vendredi 27 octobre 2017
NOTRE TOP DÉCOUVERTES 2017 (nouveaux artistes ayant sorti leur 1er album cette année):
1. THE BIG MOON – Love In…

THE BIG MOON - Love In The 4th Dimension (2017)

2. PALE SEAS – Stargazing For…

PALE SEAS - Stargazing For Beginners (2017)

3. MERMAIDENS – Perfect Body

MERMAIDENS - Perfect Body (2017)

4. EERA – Reflection Of Youth

EERA - Reflection Of Youth (2017)

4. DECLAN MCKENNA – What Do You…

DECLAN MCKENNA - What Do You Think About The Car (2017)

 

6. FINDLAY – Forgotten Pleasures

FINDLAY - Forgotten Pleasures (2017)

7. ALI BARTER – A Suitable Girl

ALI BARTER - A Suitable Girl (2017)

8. PIXX – The Age of Anxiety

PIXX - The Age of Anxiety (2017)

9. BEDOUINE – Bedouine

BEDOUINE - Bedouine (2017)

10. FAZERDAZE – Morningside

FAZERDAZE - Morningside (2017)

LA PLAYLIST DE L’ANNÉE 2017:
LES PAGES LES PLUS VISITÉES EN 2017:
1. FINDLAY – Forgotten Pleasures (2017) 11. La renaissance Britpop : état des lieux
2. AGNES OBEL – Interview, Paris, mardi 9 novembre 2010 12. La playlist de juillet 2017
3. [Live report] ST. VINCENT – Le Trianon – Paris, mardi 24 octobre 2017 13. FINDLAY – Interview – Paris, mercredi 1er février 2017
4. BEST OF 2016 : Le Top de la rédaction 14. RIDE – Weather Diaries (2017)
5. AMY MACDONALD – Interview – Paris, mardi 21 février 2017 15. ARCADE FIRE – Everything Now (2017)
6. PALE SEAS – Stargazing For Beginners (2017) 16. PAMELA HUTE – Highline (2017)
7. La playlist d’Août 2017 17. THE DIVINE COMEDY – Les Folies Bergère – Paris, mardi 24 janvier 2017
8. ALEXANDRA SAVIOR – Belladonna Of Sadness (2017) 18. La playlist d’octobre 2017
9. CHERRY GLAZERR – Apocalipstick (2017) 19. SLOWDIVE – Interview – Paris, vendredi 7 avril 2017
10. DESPERATE JOURNALIST – Grow Up (2017) 20. ST. VINCENT – Masseduction (2017)

Laisser un commentaire

Top