Vous êtes ici
Accueil > Chroniques > WOLF ALICE – My Love Is Cool (2015)

WOLF ALICE – My Love Is Cool (2015)

WOLF ALICE - My Love Is Cool (2015)1. Turn to dust
2. Bros
3. Your loves whore
4. You’re a germ
5. Lisbon
6. Silk
7. Freazy
8. Giant peach
9. Swallowtail
10. Soapy water
11. Fluffy
12. The wonderwhy

Acheter sur Amazon.fr

Date de sortie : 22 juin 2015 / Label : Dirty Hit – Caroline Records / Pays d’origine : Royaume-Uni

Si vous savez à quel point on l’attendait cet album de Wolf Alice. La raison ? Plusieurs EPs qui se sont succédé au fil des deux dernières années, aussi excitants les uns que les autres. On voyait déjà en eux la relève du Rock britannique, avec leur fougue et cet héritage un peu Grunge qui donnait tant de force à leurs premiers singles. La première écoute de ‘My Love Is Cool’ fut finalement une relative surprise, car à l’inverse de ce que l’on pouvait penser, Wolf Alice ne s’est pas lancé tête baissée dans un disque seulement puissant, surtout que le dernier EP en date, ‘Moaning Lisa Smile’, le premier titre qui a précédé la sortie de l’album, ‘Giant Peach’, ou encore ‘Fluffy’, plus ancien, laissaient clairement entrevoir cette éventualité.

Wolf Alice a accouché d’un disque bien plus malin et plus en phase avec son temps. Et du coup l’effet provoqué à la découverte de cette œuvre n’est pas forcément aussi instantané qu’on l’avait prédit, mais on se rend vite compte que tout cela n’est que pour le meilleur, la richesse des titres se dévoilant au fil des écoutes.

Ainsi c’est dans la plus grand calme que débute ‘My Love Is Cool’, avec un ‘Turn To Dust’ particulièrement posé, presque reposant, suivi par ‘Bros’ dans une version ré-enregistrée, très Pop et beaucoup plus produite que l’originale. On comment presque à se demander « bon, elles arrivent quand les grosses guitares ? ». C’était peut-être un peu leur manière à eux de nous dire « attendez, ça vient », car la débauche d’énergie de ces jeunes anglais va prendre forme sur le troisième titre ‘Your Loves Whore’, et à partir de là la machine est lancée. Avec une intro épique, Wolf Alice concentre dans ce morceau tout l’héritage de sa culture Rock Anglo-saxonne. On se croirait revenu au début des années 90, quelque part entre le shoegaze, le Grunge et la Britpop, avec en prime un refrain qui balaie tout sur son passage.

A partir de là plus rien ne semble leur résister. Le groupe se met franchement en mode Rock sur ‘You’re A Germ’, et c’est bien là qu’il excelle, comme en témoignent plus loin les singles ‘Giant Peach’ et ‘Fluffy’ dont on ne se lasse pas. Tout influencé qu’il soit, le quatuor n’est pas un groupe de cette vieille génération et nous le démontre en insérant pas mal de samples et d’arrangements parfaitement dosés notamment sur ‘Freazy’ ou ‘Soapy Water’, témoignant de toute la modernité de cet album.

En calant au milieu de tout cela des titres plus subtils, Wolf Alice donne une belle bouffée d’air à son disque, mais derrière l’apaisement relatif la débauche d’énergie peut refaire surface à tout moment, notamment sur le final de ‘Lisbon’, la seconde partie très noisy de ‘Swallowtail’ où planent les fantômes de Ride et de My Bloody Valentine et puis le crescendo final de ‘The Wonderwhy’ qui lui donne force épique. Cela doit faire au moins deux ans que le NME crie haut et fort que Wolf Alice est « the next big thing », et bien que le magazine soit resté coincé dans sa nostalgie des 90’s (comme nous en fait) on ne saurait être plus d’accord avec eux. ‘My Love Is Cool ‘ a tout ce qu’il faut pour rejoindre les classiques de Rock Indé anglais qui marquera son époque, comme les premiers albums des Stone Roses, d’Oasis et j’en passe. Avant d’en arriver là, on le voit déjà en bien belle position pour figurer parmi les albums de l’année. Tous les ingrédients sont donc là pour faire de Wolf Alice notre nouveau groupe préféré de demain, et à vrai dire d’aujourd’hui, car c’est probablement déjà le cas…

Lire l’interview de Wolf Alice, le 13/11/2015

Titres conseillés : à peu près tous !

Pour plus d’infos :

Galerie photos du concert au festival des Inrocks, la Cigale, Paris, vendredi 13 novembre 2015

http://wolfalice.co.uk/
https://www.facebook.com/wolfalicemusic
https://twitter.com/wolfalicemusic

Vous aimerez aussi…

SUPERFOOD - Don't Say That (2015)HONEYBLOOD - Honeyblood (2014)VIOLENS - Amoral (2010)

Laisser un commentaire

Top