Vous êtes ici
Accueil > Posts tagged "2005"

OKKERVIL RIVER – Black Sheep Boy (2005)

OKKERVIL RIVER - Black Sheep Boy (2005)

Okkervil River est un groupe américain né à la fin des années 90 dans le New Hampshire. Bien qu’il s’agisse de notre première chronique du groupe, l’un de ses membres fondateurs ne nous est pourtant pas inconnu : Will Sheff, qui a su nous ravir avec son autre projet, Shearwater. Et cette fois-ci c’est lui qui chante, Jonathan Meiburg (la voix de Shearwater) se contentant de rester ici aux claviers. Seth Warren, l’autre ‘leader’ d’Okkervil River est à la batterie, alors que Zachary Thomas assure la basse.

Lire la suite

MANSFIELD.TYA – June (2005)

MANSFIELD.TYA - June (2005)

Mansfield.TYA est un duo Nantais, composé de Julia Lanoë (guitare, chant, piano) et Carla Pallone (violon, piano, alto). La pochette de ce premier album laisse planer pas mal de mystère avant la première écoute. Un collage dont la grisâtre atmosphère reflète bien la beauté glacée de cette œuvre.

Lire la suite

GIANT DRAG – Hearts & Unicorns (2005)

GIANT DRAG - Hearts & Unicorns (2005)

Alors que les groupes britanniques ne cessent de s’auto plagier, pour donner naissance à des groupes allant du meilleur au pire, du durable à l’éphémère, les américains se sont montrés bien plus discrets ces dernières années, peut-être pour mieux amorcer leur révolution rock. Hormis quelques bombes soudaines (Clap Your Hands Say Yeah) ou perles folk (Sufjan Stevens, Laura Veirs…) pour une fois les Etats-Unis ont laissé passer l’excitation britannique pour nous offrir à chaque fois des œuvres marquantes.

Lire la suite

MARK GARDENER – These Beautiful Ghosts (2005)

MARK GARDENER - These Beautiful Ghosts (2005)

Il en aura mis du temps à voir le jour cet album ! D’ailleurs, les doutes ont longtemps couru quand à son seul enregistrement. Mark Gardener… Si pour certains ce nom n’évoque rien, il ravive en d’autre la nostalgie d’une époque révolue de la musique britannique : le « Shoegazing », ces groupes qui jouaient vite et fort en regardant leurs pieds, et dont Ride, la formation de Mark Gardener et Andy Bell (aujourd’hui bassiste d’Oasis) était la tête de file.

Lire la suite

RHESUS – Sad Disco (2005)

RHESUS - Sad Disco (2005)

Rhesus…Cela va faire bientôt deux ans que l’on entend leur nom circuler sur la scène indépendante française. Souvenez-vous : CQFD 2004, le concours des Inrocks et ses jeunes lauréats Grenoblois. Gagner un concours n’est pas forcément un signe évident de talent précoce, ni de réussite pour un groupe.

Lire la suite

METRIC – Live It Out (2005)

METRIC - Live It Out (2005)

La France les a découverts tard, et c’est pourtant une belle histoire d’amour qui s’est tissée depuis entre le groupe canadien et le public français. Si l’on avait été charmé par l’énergie rock’n’roll du titre ‘Dead Disco’ présent sur le film d’Olivier Assayas ‘Clean’, le premier album de Metric gardait néanmoins un côté beaucoup moins enragé et avait encore du mal à se détacher d’une ambiance ‘studio’.

Lire la suite

THE CHALETS – Check In (2005)

THE CHALETS - Check In (2005)

C’est irrémédiable. Chaque année l’Irlande nous sort son lot de surprises et de groupes aussi excitants les uns que les autres. Les derniers venus, mais pas les moindres, The Chalets, arrivent à point pour réchauffer l’hiver qui se rapproche lentement. En France c’est tout nouveau, tout frais tout neuf. En Irlande cela fait maintenant quelques mois que cette bande de zigottos fait parler d’elle. Révélation de l’année au Meteor Awards 2005 (l’équivalent des Victoires de la Musique, rien que ça). Forcément cela a de quoi énerver.

Lire la suite

THE CARDIGANS – Super Extra Gravity (2005)

THE CARDIGANS - Super Extra Gravity (2005)

Voilà un album qui est presque passé inaperçu depuis sa sortie en France en octobre dernier. Pourtant nous ne parlons pas ici d’un petit groupe qui débute, puisqu’il s’agit des Cardigans, toujours adulés (que dis-je ? Cultes !) en Suède, où leur nouvel album caracole en tête des charts, alors qu’il semble outrageusement méprisé ailleurs.

Lire la suite

FRANZ FERDINAND – You Could Have It So Much Better (2005)

FRANZ FERDINAND - You Could Have It So Much Better (2005)

Quand je pense qu’il y a bientôt deux ans de cela, à la sortie de l’éponyme Franz Ferdinand, j’osais jouer aux fines bouches. Et voilà qu’aujourd’hui je me retrouve atteint d’une crise de ‘Franz Ferdinand Mania’ aiguë. Pourtant je fus bien tenté une fois de plus de trouver à redire sur ce ‘You Could Have It So Much Better…’ même avant sa sortie. Mais toute résistance est inutile…

Lire la suite
Top