Vous êtes ici
Accueil > Chroniques > SARAH WALK – Little Black Book (2018)

SARAH WALK – Little Black Book (2018)

SARAH WALK - Little Black Book (2018)1. Little Black Book
2. Bored To Death
3. Maybe Someday
4. Wake Me Up
5. Still Frames
6. Time
7. Can’t Slow Down
8. The Remains
9. Let Me Try
10. Prettiest Song
11. June
12. Keep On Dreaming

Date de sortie : 16 février 2018 / Label : One Little Indian – Differ-Ant / Pays d’origine : Etats-Unis

Sarah Walk est une auteure compositrice américaine, l’une de ces surdouées du piano qui sait exploiter son instrument au profit d’une musique aventureuse, suffisamment pour attirer l’attention du label One Little Indian qui a sorti son album « Little Black Book » en fin d’année dernière, avant de le voir débarquer chez nous aujourd’hui.

Qui dit piano ne dit pas forcément Classique, Jazz ou Pop, même si on l’imagine bien avoir étudié toutes ces facettes pour en arriver là où elle se situe musicalement aujourd’hui. Son univers vous fera peut-être un peu penser à Fiona Apple, à la suissesse Anna Aaron par sa voix également, ainsi que sa façon d’insuffler un souffle Rock à ses compositions. Car au-delà de l’artiste en solo, cet album sonne comme celui d’un groupe, avec ses guitares, sa basse, sa batterie. Et, au moins dans sa première moitié, chaque chanson ressemble à un single potentiel, du premier d’entre eux qui donne son nom à l’album au musclé, hanté – et parfait – « Bored To Death ».

Malgré tout le potentiel Pop qu’elle dégage, Sarah Walk semble vouloir conserver une approche brute dans sa musique, la section rythmique frappe fort. Cependant au fil de son œuvre elle évolue vers une atmosphère plus apaisée – et parfois moins prenante – où apparaissent peu à peu des violons et des chœurs (« The Remains »), des ballades mélancoliques (« Time », « June ») qui seront peut-être aussi la clé pour lui ouvrir les portes d’un succès plus large, même si notre préférence revient à ses titres plus sombres et percutants comme « Can’t Slow Down », ou encore la synthèse de toutes ses influences sur le final « Keep On Dreaming », bercé par un certain lyrisme mais toujours tranchant. En définitive, une Pop intelligente dont on devrait encore entendre parler.

Pour plus d’infos :

http://www.sarahwalkmusic.com/
https://www.facebook.com/sarahwalkmusic/
https://twitter.com/sarah_walk

Vous aimerez aussi…

ANNA AARON - Dogs In Spirit (2012)AMANDA PALMER - Who Killed Amanda Palmer (2008)CATS ON TREES - Cats On Trees (2013)

Laisser un commentaire

Top