Vous êtes ici
Accueil > Chroniques > DOVES – Some Cities (2005)

DOVES – Some Cities (2005)

DOVES - Some Cities (2005)1. Some Cities
2. Black And White Town
3. Almost Forgot Myself
4. Snowden
5. The Storm
6. Walk In Fire
7. One Of These Days
8. Someday Soon
9. Shadows Of Salford
10. Sky Starts Falling
11. Ambition

Acheter sur Amazon.fr

Date de sortie : 21 février 2005 / Label : Heavenly Recordings – EMI / Pays d’origine : Royaume-Uni

2002. Je me souviens encore de la sortie d’un single qui m’avait particulièrement enchanté : ‘There Goes The Fear’ des Mancuniens de Doves, puis d’un album, ‘The Last Broadcast’, qui, malheureusement ne remplissait pas toutes les promesses que laissait espérer ce titre. Le groupe aurait pu faire figure d’éternel espoir, entre moments de pur génie et titres un peu plus fades.

Mais Some Cities est arrivé. Le groupe sort enfin aujourd’hui le disque dont on les savait capables. Cette fois-ci les Doves n’ont gardé que le meilleur. Disparus les enchaînements longuets et planants qui étiraient en durée l’album précédent. Maintenant il s’agit simplement de trois quarts d’heure de grâce. Un disque aux guitares plus présentes et au chant plus libéré. Moins d’expérimentations électroniques, le groupe va droit au but. Dès l’introduction, Some Cities, le ton est donné : Doves cuvée 2005 est une œuvre très pop et entraînante, teintée d’influences rock sixties et seventies. Puis vient ‘Black & White Town’, premier single et premier moment fort de l’album au magnifique refrain. On savait déjà que le groupe était techniquement excellent, ce qui était à la fois son handicap car il visait trop souvent sur ce seul point par le passé. Maintenant le côté mélodique est privilégié.

‘Forgot Myself’, titre n°3: attention, gros, gros tube. Un titre plein d’émotion, qui nous emmène en voyage avec lui, avec sa ligne de basse parfaite et son refrain planant. Idem pour ‘Snowden’, brillante pop song sortie d’un rêve. Le chant de Jimi Goodwin s’est particulièrement affiné, laissant passer beaucoup plus d’émotion que sur ‘The Last Broadcast’. ‘Walk In Fire’ reprend la rythmique qui avait fait le succès de ‘There Goes The Fear’, un titre tout en crescendo. ‘One Of These Days’ confirme également que le groupe a trouvé la recette magique pour lancer la machine à tubes, un petit arpège simple et efficace, un refrain puissant et le tour est joué. ‘Someday Soon’ est l’un des titres les plus émouvants et originaux de ce ‘Some Cities’, les chœurs de l’introduction entraînent littéralement l’auditeur dans des contrées poétiques, le genre de chanson qui vous laisse la larme à l’œil.

Enfin, dernier moment de grâce, ‘Sky Starts Falling’, encore un petit bijou pop. Cette fois-ci, les Doves ont tout compris. Le groupe semble moins réfléchir sur l’expérimental et aller à l’essentiel, ce qui leur va à ravir. Maintenant on peut sérieusement compter sur le trio pour représenter avec classe la scène de Manchester. Du talent à l’état pur.

Titres conseillés : Some Cities, Black & White Town, Almost Forgot Myself, Snowden, Walk In Fire, One Of These Days, Someday Soon, Sky Starts Falling.

Laisser un commentaire

Top