Vous êtes ici
Accueil > À la une > Chroniques express #23 : Penelope Isles, Anna Leone, She Drew The Gun, Gustaf, White Flowers…

Chroniques express #23 : Penelope Isles, Anna Leone, She Drew The Gun, Gustaf, White Flowers…

PENELOPE ISLESANNA LEONESHE DREW THE GUNGUSTAFWHITE FLOWERS

 

PENELOPE ISLES - Which Way to Happy (2021) ANNA LEONE - I've Felt All These Things (2021) SHE DREW THE GUN - Behave Myself (2021) GUSTAF - Audio Drag for Ego Slobs (2021) WHITE FLOWERS - "Day By Day"


PENELOPE ISLES - Which Way to Happy (2021)

PENELOPE ISLES – Which Way to Happy (Angleterre – Bella Union – 5 novembre 2021)

Avec leur premier album « Until The Tide Creeps In » sorti en 2019, les frère et sœur Jack et Lily Wolter, plume et chanteuse de Penelope Isles, avaient placé leur groupe parmi les héritiers d’un Indie Rock Lo-Fi hérité de Pavement, une touche rêveuse en plus. C’est aujourd’hui cet aspect rêveur, Dream Pop, ou plutôt Shoegaze, qui prend le dessus avec un deuxième album de haut vol produit par Jack Wolter et mixé par Dave Fridmann (Mercury Rev, Flaming Lips, MGMT). Avec cette suite plus ambitieuse et maîtrisée, le groupe de Brighton jongle avec beaucoup d’aisance entre passages saturés (« Miss Moon ») et bijoux mélodiques comme le bien nommé « Play It Cool » et construit le pont idéal en la nostalgie des 90’s et l’ère post-Covid.

https://www.penelopeisles.com/https://www.facebook.com/penelopeisleshttps://twitter.com/penelopeisleshttps://www.instagram.com/penelopeisles/



ANNA LEONE - I've Felt All These Things (2021)

ANNA LEONE – I’ve Felt All These Things (Suède – Half Awake – AllPoints – 8 octobre 2021)

Enfin ! On pensait que cet album n’allait jamais arriver, que le moment de grâce pressenti depuis son premier EP « Wandered Away » en 2018 serait passé. Mais après de nombreux reports voici enfin le disque de cette folkeuse suédoise originaire de Stockholm qui nous dévoile effectivement ‘tout ce qu’elle ressent’, avec la pudeur, mais aussi l’émotion propre aux compositions acoustiques qu’elle chante avec tout son cœur. Avec ses titres qui nous touchent nous aussi en plein cœur, tels que « Still I wait », Anna Leone nous offre un beau moment d’intimité et renoue avec la tradition des grandes chanteuses de Folk nordiques que nous avions un peu perdues de vue, et rien que pour ça, nous lui en sommes infiniment reconnaissants.

http://annaleone-music.com/https://www.facebook.com/annaleonemusichttps://twitter.com/annaleonemusichttps://www.instagram.com/annaleone/



SHE DREW THE GUN - Behave Myself (2021)

SHE DREW THE GUN – Behave Myself (Angleterre – Submarine Cat Records – 8 octobre 2021)

Groupe originaire de Wirral en Angleterre, dans la région de Liverpool, She Drew The Gun est né en 2015 comme projet solo de sa chanteuse et compositrice Louisa Roach. Avec aujourd’hui cinq membres, quelques années de plus et un troisième album, le groupe nous gratifie d’un disque particulièrement créatif et varié, où l’esprit Post-Punk n’est jamais bien loin, derrière des titres qui mettent autant à l’honneur les guitares sur « Cut Me Down », que l’electro-pop aux effluves New Wave sur « Behave Myself ». Un disque qui ne cache pas son engament, notamment sur « Class War (How Much) » qui condense admirablement bien les nombreuses facettes de la pluralité artistique de She Drew The Gun.

https://www.facebook.com/SheDrewTheGunhttps://twitter.com/shedrewthegunhttps://www.instagram.com/shedrewthegun



GUSTAF - Audio Drag for Ego Slobs (2021)

GUSTAF – Audio Drag for Ego Slobs (Etats-Unis – Royal Mountain Records – 1er octobre 2021)

Voici peut-être le groupe le plus fun du moment issu de la galaxie Post-Punk. Originaire de Brooklyn, Gustaf ne manque ni de talent ni d’imagination lorsqu’il s’agit de ne pas se prendre trop au sérieux. C’est un genre qui n’a pas d’âge, même si la chanteuse Lydia Gammill s’exclame d’emblée « You say that I’m much too old to still be lo-fi ». Le groupe composé de cinq membres s’offre le luxe d’être à la fois arty et drôle, avec la voix off masculine et déformée de Vram Kherlopian en guise de chœur. Cet Art Punk totalement décalé fait des merveilles de bout en bout, un vrai modèle d’humour qui ne perd pas de vue le sens mélodique de ses drôles de chansons. Comme ils l’affirment si bien sur le titre « Best Behavior », ils sont ‘good, very good’

https://www.gustaftheband.com/https://www.facebook.com/Gustafnychttps://www.instagram.com/gustaf_nyc/



WHITE FLOWERS - "Day By Day"

WHITE FLOWERS – Day by Day (Angleterre – Tough Love Records – 11 juin 2021)

Duo originaire de Preston en Angleterre, White Flowers remet au goût du jour avec sa pochette sombre en négatif et sa musique éthérée la vague du Shoegaze comme on ne l’avait plus entendu depuis 30 ans.  Particulièrement à l’aise dans cet exercice de déploiement d’une atmosphère hantée où la basse, façon The Cure, vient accompagner la voix habitée de Katie Drew (sur « Night Dive » tout particulièrement, avec des intonations qui évoquent également Kazu Makino de Blonde Redhead (« Daylight »). Par la qualité de ses compositions et sa capacité à envoûter ses auditeurs, « Day By Day » est bien plus qu’un simple exercice de style, le résultat est particulièrement enivrant, osons les comparer aux meilleurs albums de Beach House et même de Slowdive.

https://whiteflowersssss.bandcamp.com/https://www.facebook.com/whiteflowerssssshttps://twitter.com/wwwhiteflowershttps://www.instagram.com/whiteflowersssss/


Laisser un commentaire

Top