Vous êtes ici
Accueil > Chroniques > DAUGHTER – If You Leave (2013)

DAUGHTER – If You Leave (2013)

DAUGHTER - If You Leave (2013)1. Winter
2. Smother
3. Youth
4. Still
5. Lifeforms
6. Tomorrow
7. Human
8. Touch
9. Amsterdam
10. Shallows

Acheter sur Amazon.fr

Date de sortie : 18 mars 2013 / Label : 4AD – Beggars / Pays d’origine : Royaume-Uni

On ne s’attendait pas à un tel engouement. C’est dans un Café de la Danse complet depuis belle lurette que le trio Daughter s’est produit le mois dernier à Paris. Peut-être parce qu’il a un peu de France en lui, avec son batteur Remi Aguilella. Sûrement parce que le buzz qui a discrètement enflé depuis la création du groupe en 2010 était amplement justifié, de ses premiers EPs sortis l’année suivante à la signature avec le légendaire label 4AD. Il semble d’ailleurs qu’après quelques années difficiles 4AD ait réussi à retrouver la splendeur de sa grande époque, avec aujourd’hui des artistes dont on se souviendra, comme The National, St. Vincent, Bon Iver… et Daughter!

Voici donc un premier album qui nous impressionne vraiment par sa singularité, sa subtilité, son caractère à la fois familier et inclassable. « If You Leave » pourrait avoir tout ce qu’il faut pour être un bel album de Folk, posé, poétique, mélancolique. Mais voilà, dans son exécution, c’est un disque qui va puiser bien plus loin, entre le chant  posé et assuré de sa chanteuse guitariste Elena Tonra et ses ambiances vaporeuses nées de larsens de guitares qui nous donnent l’impression d’évoluer quelque part entre le Shoegaze et le Post Rock. Des héritiers en version anglophone de Sigur Ros, en quelques sorte.

Mais là où Daughter fait vraiment très fort c’est dans leur capacité à nous captiver d’emblée malgré le côté atmosphérique qui se dégage de ce disque et la longueur de ses titres qui dépassent souvent les 7 minutes. Bref, un format pas vraiment ‘radio-friendly’ qui prend pourtant tout son sens dès les premières écoutes. Que dire… C’est beau! Daughter se laisse aller à un spleen plein de délicatesse, qui laisse souvent entrevoir la lumière derrière la glace, et ce dès les premières notes de ‘Winter’ qui résume bien à lui seul les qualités de cet album, avec ses nombreuses variations et sa sensibilité à fleur de peau. Et toujours derrière ce calme des explosions aussi lyriques qu’inattendues, à l’image du fabuleux break à la moitié du titre ‘Tomorrow’ ou de l’introduction de ‘Human’.

Profondément humain : « If You Leave » l’est indéniablement, et c’est peut-être là que réside le secret de l’alchimie de ce trio qui a déjà trouvé la formule magique qui devrait le propulser haut, très haut. Une œuvre incontournable qui devrait en toute logique figurer parmi les meilleurs albums de l’année. Daughter ne devrait pas en rester à ce coup d’éclat…

Pour plus d’infos:

http://www.ohdaughter.com/
http://www.facebook.com/ohdaughter
http://twitter.com/ohdaughter

Vous aimerez aussi…

SIGUR RÓS - Valtari (2012)LOCAL NATIVES - Hummingbird (2013)FOALS - Holy Fire (2013)

Laisser un commentaire

Top