Vous êtes ici
Accueil > Chroniques > NADA SURF – The Stars Are Indifferent To Astronomy (2012)

NADA SURF – The Stars Are Indifferent To Astronomy (2012)

NADA SURF - The Stars Are Indifferent To Astronomy (2012)1. Clear Eye Clouded Mind
2. Waiting for Something
3. When I Was Young
4. Jules and Jim
5. The Moon Is Calling
6. Teenage Dreams
7. Looking Through
8. Let the Fight Do the Fighting
9. No Snow on the Mountain
10. The Future

Acheter sur Amazon.fr

Date de sortie : 23 janvier 2012 / Label : City Slang – Barsuk / Pays d’origine : Etats-Unis

Au fond de nous, on l’a toujours su : Nada Surf, malgré ses 20 ans d’existence, nous a toujours offert des albums solides dont certains, sous-estimés (‘The Proximity Effect’, en 1998) auraient dû faire d’eux des stars. Succès ou non, il est bien difficile de rester au top après toutes ces années, et les dernières productions du groupe laissaient d’ailleurs craindre un certain essoufflement. ‘Lucky’ et ‘The Weight Is A Gift’ comportaient de bien beaux tubes (‘Always Love’ ou ‘Whose Authority’) mais avaient un peu plus de mal à nous passionner sur la durée. La parenthèse que se sont offert les New-Yorkais avec l’album de reprise ‘If I Had A Hi-Fi’ leur a certainement été bénéfique, en recentrant leur musique sur l’essentiel : le plaisir.

Et du plaisir, on n’en manque pas en écoutant ce 7ème album. On s’y attendait, le disque part au quart de tour avec ‘Clear Eyed Clouded Minded’, un morceau plein d’énergie qui nous renvoie aux débuts du groupe, à l’ère de ‘High/Low’, de la Power pop et de l’explosion de formations telles que Weezer. Mais là où les choses deviennent vraiment intéressantes, c’est en s’enfonçant dans le ventre de cette œuvre qui, cette fois-ci, ne souffre d’aucun temps mort. Nada Surf ne renouvelle pourtant pas sa recette, mais parvient à maintenir l’attention de bout en bout grâce à l’instantanéité de ses titres. C’est le cas du plus Pop ‘Waiting For Something’. Ici, les accalmies sont les bienvenues lorsqu’elles laissent exploser un refrain épique (‘When I was Young’).

En vétéran de l’Indie Rock, on sent que le groupe maîtrise à fond son sujet, en nous proposant des titres à la fois très mélodiques (‘Jules And Jim’, ‘The Moon Is Calling’, ‘Looking Through’) et à la fois très entraînants. On trouve en fait dans cet album toute la spontanéité qui manquait à ‘Lucky’. Il y a beaucoup plus d’urgence, le trio semble être toujours dans le vif du sujet et ne pas perdre pied. C’est certainement leur meilleure livraison depuis le très inspiré ‘Let go’ sorti il y a 10 ans déjà. Malgré leur chevelure grisonnante, les membres de Nada Surf nous démontrent que la jeunesse n’est pas qu’une question d’âge.

Titres conseillés : Clear Eyed Clouded Minded, Waiting For Something, When I was Young, Jules And Jim, The Moon Is Calling, Looking Through, No Snow On The Mountain

Pour plus d’infos :

Chroniques :

‘If I Had A Hi-fi’ (2010)
‘Lucky’ (2008)
‘The Weight Is A Gift’ (2005)
‘Let Go’ (2002)
‘The Proximity Effect’ (1998)

Galerie photos Festival Fnac Indétendances, Paris, samedi 31 juillet 2010

Elysée Montmartre, Paris, mardi 10 décembre 2002 : compte-rendu / galerie photos

http://www.nadasurf.com
http://www.facebook.com/NadaSurf
https://twitter.com/nadasurf

Vous aimerez aussi…

NADA SURF - Let Go (2002)ASH - Twilight Of The Innocents (2007)WEEZER - Weezer (1994)

Articles similaires

Laisser un commentaire

Top