Vous êtes ici
Accueil > Chroniques > RACHEL SERMANNI – Tied To The Moon (2015)

RACHEL SERMANNI – Tied To The Moon (2015)

RACHEL SERMANNI - Tied To The Moon (2015)1. Run
2. Wine Sweet One
3. Old Ladies Lament
4. I’ve Got A Girl
5. Don’t Fade
6. Trader
7. Ferryman
8. Banks Are Broken
9. Bejin
10. This Love

Acheter sur Amazon.fr

Date de sortie : 10 juillet 2015 / Label : Middle Of Nowhere Recordings / Pays d’origine : Royaume-Uni

Rachel Sermanni est peut-être le secret le mieux gardé d’Ecosse. Trop souvent habituée à jouer les premières parties d’autres artistes britanniques ou à se produire dans des salles de taille plutôt modeste, cette jeune chanteuse écossaise a pourtant tout d’une grande, et ce depuis la sortie de son premier album ‘Under Mountains’ en 2012 et des EPs qui l’avait précédé. Cela ne faisait déjà aucun doute, Rachel Sermanni possédait toutes les qualités nécessaires pour devenir une grande dame de la musique Folk, avec déjà une certaine aisance lorsqu’il s’agissait de leur insuffler une trame lyrique grâce à une orchestration riche, mais aussi de nous raconter des histoires.

Si c’est bien dans cet esprit qu’évolue globalement ‘Tied To The Moon’, on y perçoit néanmoins rapidement pas mal de changements, comme le suggère le titre d’ouverture, ‘Run’, porté par une guitare électrique, ce qui lui confère un caractère bien plus Rock, bien qu’elle y mette toujours une touche très personnelle, en se concentrant notamment sur la beauté de ses mélodies. C’est un peu dans la même lignée qu’elle enchaîne avec ‘Wine Sweet Wine’ où l’on retrouve cependant des ingrédients plus familiers (violon, piano) mis en avant.

Ça, c’est une facette de l’album, mais comme toute artiste Folk qui se respecte, Rachel Sermanni est d’abord et avant tout une conteuse, autant à l’aise dans ses compositions orchestrée que dans ses chansons les plus épurées telles que ‘Old Ladies Lament’, ‘ainsi que les quatre derniers morceaux de l’album. C’est là qu’elle excelle, et probablement encore plus en concert quand elle crée en un rien de temps une vraie proximité avec son public.  A côté de ces morceaux délicats, on entendra par-ci, par-là, d’autres chansons plus décalées comme ‘I’ve Got A Girl’, que l’on pouvait déjà entendre en version live sur son EP ‘Eggshells’, où l’on découvre des influences plus Blues et Country, ou tout simplement plus américaines.

C’est donc avec la même joie que l’on retrouve Rachel Sermanni trois ans après son premier album sur ce disque qui, tout en s’inscrivant dans la continuité de son œuvre, marque surtout une nouvelle étape dans sa carrière, avec toujours en commun cet exceptionnel sens du songwriting. Le retour en beauté d’un artiste rare.

Titres conseillés : à peu près tous !

Pour plus d’infos :

Lire la chronique d’Under Mountains (2012)
Voir les vidéos de Rachel Serrmanni en showcase à la Fabrique des Balades Sonores, le vendredi 7 septembre 2012

http://www.rachelsermanni.net/
http://www.facebook.com/RachelSermanni/
http://twitter.com/RachelSermanni

Vous aimerez aussi…

RACHEL SERMANNI - Under Mountains (2012)THE STAVES - If I Was (2015)LAURA MARLING - Short Movie (2015)

Laisser un commentaire

Top