Vous êtes ici
Accueil > Chroniques > THE SMASHING PUMPKINS – Mellon Collie And The Infinite Sadness (1995)

THE SMASHING PUMPKINS – Mellon Collie And The Infinite Sadness (1995)

THE SMASHING PUMPKINS - Mellon Collie And The Infinite Sadness (1995)Disque : 1

1. Mellon Collie And The Infinite Sadness
2. Tonight, Tonight
3. Jellybelly
4. Zero
5. Here Is No Why
6. Bullet With Butterfly Wings
7. To Forgive
8. An Ode To No One
9. Love
10. Cupid De Locke
11. Galapagos
12. Muzzle
13. Porcelina Of The Vast Oceans
14. Take Me Down

Disque : 2

1. Where Boys Fear To Tread
2. Bodies
3. Thirty-Three
4. In The Arms Of Sleep
5. 1979
6. Tales Of A Scorched Earth
7. Thru The Eyes Of Ruby
8. Stumbleine
9. X.Y.U.
10. We Only Come Out At Night
11. Beautiful
12. Lily (My One And Only)
13. By Starlight
14. Farewell And Goodnight

Acheter sur Amazon.fr

Date de sortie : 23 octobre 1995 / Label : Virgin Records – Hut Recordings / Pays d’origine : Etats-Unis

En 1987 Billy Corgan, alors âgé de 19 ans, fait la connaissance de James Iha. Partageant les mêmes goûts musicaux les deux jeunes gens décident de monter un groupe. A l’époque James ne savait pas encore trop bien jouer de la guitare, il s’est bien rattrapé depuis.

Ils rencontrent peu après D’Arcy dans un bar, l’Avalon, et lui font passer une audition à la basse, le résultat est déplorable mais D’Arcy est cependant engagée. Le groupe commence alors très vite à faire des concerts avec sa boîte à rythme en guise de batteur. Afin de se débarrasser de ce dernier handicap ils enrôlent Jimmy Chamberlin via un ami de Billy.

Après quelques premiers enregistrements, notamment en 1988 sous le label Sub Pop, le groupe signe chez une major, Hut Records, label de Virgin, et sort son 1er album, Gish, qui se vendra à plus de 700 000 exemplaires.

En 1993 sort le deuxième album Siamese Dream qui fera connaître le groupe mondialement, surtout grâce à son single ‘Today’. La machine Smashing Pumpkins est définitivement lancée.

En 1995 les Smashing décident de sortir leur double album Mellon Collie And The Infinite Sadness, un pari risqué que beaucoup leur déconseillèrent de prendre auparavant. Mellon Collie est un album fleuve, digne d’un Opéra Rock dans la lignée de The Wall de Pink Floyd. Deux heures de musique, 28 chansons. Afin de préparer et d’enregistrer l’album le groupe travailla 6 mois, 7 jours sur 7, de midi à minuit sans interruption. Une entreprise titanesque qui porta ses fruits. Plus d’une cinquantaine de titres composés, d’où un grand nombres de faces B sur les singles.

On trouve de tout dans cet album, mais surtout du bon – que dis-je? – du grandiose! Après quelques écoutes permettant de se familiariser avec le disque, l’auditeur peut enfin pleinement apprécier le riche contenu de cette œuvre. Il semble que les Smashing traversaient une période d’extrême créativité, les tubes se succèdent mais ne se ressemblent pas. Du piano du titre d’introduction aux mélodies de Tonight Tonight, du rock agressif et transcendant de Zero ou Bullet With Butterfly Wings aux ballades mélancoliques terminant l’album, Mellon Collie And The Infinite Sadness frôle la perfection.

Plus de 13 millions d’albums se vendront dans le monde, moi, déjà fan à l’époque, je l’ai acheté le jour de sa sortie, un de mes meilleurs investissements!

Le groupe débuta alors une interminable et épuisante tournée mondiale qui se solda dans le drame de la mort d’une overdose de leur claviste dans une chambre d’hôtel en compagnie de Jimmy Chamberlin.

Jimmy est alors viré du groupe. Les Smashing reprendront les chemins des studios à trois en 1998 pour la sortie de Adore, puis Jimmy désintoxiqué les rejoindra en 2000 pour le dernier album du groupe Machina/The Machines Of God. Mais les Smashing Pumpkins, malgré la qualité de ces deux albums, ne retrouveront jamais le charme d’antan et se sépareront à la fin de leur tournée en l’an 2000, déjà effectuée en l’absence de D’Arcy.

Aujourd’hui devenu groupe culte, la bande à Billy Corgan restera l’un de mes plus beaux souvenirs musicaux des années 90 et, à l’image de cet album, un monument.

Titres conseillés : Tonight, Tonight, Zero, Bullet With Butterfly Wings, Porcelina Of The Vast Oceans, 1979, Thru The Eyes Of Ruby…

Laisser un commentaire

Top