Vous êtes ici
Accueil > Chroniques > ANNA AARON – Neuro (2014)

ANNA AARON – Neuro (2014)

ANNA AARON - Neuro (2014)1. Case
2. Stellarling
3. Girl
4. Linda
5. Labyrinth
6. Sutekina
7. Off
8. Neurohunger
9. Doubleclub
10. Heathen
11. Totemheart
12. Simstim

Acheter sur Amazon.fr

Date de sortie : 10 mars 2014 / Label : Two Gentlemen – Discograph / Pays d’origine : Suisse

On avait découvert Anna Aaron en reine du piano, sur un premier album emprunt de lyrisme et de poésie noire. Malgré cela, sa musique ne manquait déjà pas d’énergie à l’époque, comme l’illustraient si bien les titres ‘Sea Monsters’ ou ‘King Of The Dogs’. C’est peut-être pour amplifier encore un peu plus cette énergie, et la variété de sa palette musicale, qu’elle décide aujourd’hui d’aller bien au-delà des frontières de son instrument de prédilection.

C’est d’ailleurs à travers sa pochette, étrange, entre imaginaire et futurisme, que l’on peut déjà deviner le virage musical d’Anna Aaron. Les arrangements de ‘Neuro’ sont en effet nombreux, à tel point qu’elle n’hésite pas d’y insérer pas mal d’éléments de production qui se rapprochent de la musique électronique, notamment sur ‘Neurohunger’, un hymne noir dans la veine de Depeche Mode, ‘Doubleclub’ et le très Electro ‘Heathen’, tous présents dans la seconde partie de l’album. Mais elle n’a pas pour autant perdu en route l’essentiel de ce qui faisait le charme de sa musique, à savoir cette capacité à apporter un souffle épique à ses compositions. Elle entame d’ailleurs son album en terrain connu, sur ‘Case’  qui est un titre assez proche de ceux présents sur son précédent opus. Puis arrive ‘Stellarling’, premier moment fort et premier single extrait de l’album. Avec cette chanson, Anna Aaron déploie une certaine rage, avec une atmosphère à la fois sombre et mordante et ce captivant refrain où elle entonne la phrase ‘Bird Of My Heart’ avec une dose d’émotion palpable, on est conquis.

A partir de là la machine est lancée. C’est grâce à ce type de chansons particulièrement habitées qu’Anna Aaron tire sans mal son épingle du jeu, avec un côté presque chamanique que l’on retrouve dès l’introduction du très électrique ‘Girl’ et qui n’est pas sans rappeler certaines chansons de Bat For Lashes. Et ce n’est pas parce qu’elle a pris le parti d’insérer plus de samples que ce disque n’est pas électrique, loin de là. ‘Labyrinth’ ou ‘ Totemheart’ sont des morceaux où elle a d’ailleurs particulièrement poussé la distorsion, conférant à son œuvre une griffe particulièrement Rock, tout en restant très variée grâce aux nombreuses facettes qu’elle nous dévoile ici.

‘Neuro’, c’est donc le son d’une artiste particulièrement épanouie, qui s’engage avec réussite dans de nouvelles voies avec une vision très claire de sa musique. Malgré les nombreux chemins empruntés, Anna Aaron ne manque ni d’idées ni de talent : elle ne se perd pas en route et joue avec ses auditeurs en les entraînant avec elle dans un voyage sonore aussi riche qu’imprévisible.

Titres conseillés : Case, Stellaring, Girl, Linda, Labyrinth, Totemheart, Simstim

Pour plus d’infos :

Lire la chronique de ‘Dogs In Spirit’ (2012)

Lire l’interview d’Anna Aaron, le mardi 24 janvier 2012

Voir « Sea Monsters » en session acoustique pour Stars Are Underground
Galerie photos : Centre Culturel Suisse, Paris, mercredi 14 mars 2012
Galerie photos : Soirée Newton – La Flèche d’Or, Paris, mercredi 23 novembre 2011

http://www.annaaaron.com/
http://www.facebook.com/annaaaronmusic
http://twitter.com/AnnaAaronMusic

Vous aimerez aussi…

ANNA AARON - Dogs In Spirit (2012)BAT FOR LASHES - The Haunted Man (2012)AMANDA PALMER - Theatre Is Evil (2012)

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Top