Vous êtes ici
Accueil > Posts tagged "Anna Aaron"

ANNA AARON – Neuro (2014)

ANNA AARON - Neuro (2014)

On avait découvert Anna Aaron en reine du piano, sur un premier album emprunt de lyrisme et de poésie noire. Malgré cela, sa musique ne manquait déjà pas d'énergie à l'époque, comme l'illustraient si bien les titres 'Sea Monsters' ou 'King Of The Dogs'. C'est peut-être pour amplifier encore un peu plus cette énergie, et la variété de sa palette musicale, qu'elle décide aujourd'hui d'aller bien au-delà des frontières de son instrument de prédilection.

Lire la suite

ANNA AARON – Interview – Paris, mardi 24 janvier 2012

ANNA AARON - Interview - Paris, mardi 24 janvier 2012

Derrière la force et parfois même la rage qui se dégagent de son premier opus ‘Dogs In Spirit’, Anna Aaron est une artiste discrète. Plus à l'aise lorsqu'elle s'exprime en allemand et en anglais, c'est toutefois en français qu'elle a bien voulu répondre à nos questions afin de mieux faire connaissance avec elle et d'en savoir un peu plus sur la conception de son album, même si c'est certainement à travers sa musique qu'elle s'exprime le mieux.

Lire la suite

[Session acoustique] ANNA AARON – « Sea Monsters »

[Session acoustique] ANNA AARON - "Sea Monsters"

Notre toute première session acoustique! A l'occasion de la sortie française de son album 'Dogs in Spirit', Anna Aaron nous interprète 'Sea Monsters' dans les locaux d'Ephélide à Paris, en compagnie d'Emilie Zoé à la guitare. Un régal. Quant à nous on est conscient des progrès à faire, mais on espère que vous prendrez autant de plaisir à regarder cette session que nous avons eu à la filmer !

Lire la suite

ANNA AARON – Dogs In Spirit (2012)

ANNA AARON - Dogs In Spirit (2012)

Décidément, on ne sait pas ce qu’on a avec les “Anna” : Anna Calvi, Anna Ternheim… Voici maintenant Anna Aaron, une jeune chanteuse Suisse originaire de Bâle qui sort aujourd’hui en France son premier album, ‘Dogs In Spirit’, qui succède au mini LP ‘I'll Dry Your Tears Little Murderer’ (2009), disponible depuis l’été dernier via le très recommandable label Two Gentlemen (Sophie Hunger, Favez, The Young Gods).

Lire la suite
Top