Vous êtes ici
Accueil > Chroniques > ANNA AARON – Dogs In Spirit (2012)

ANNA AARON – Dogs In Spirit (2012)

ANNA AARON - Dogs In Spirit (2012)1. Elijah’s Chants
2. Sea Monsters
3. Where Are You David
4. The Drainout (feat. Erik Truffaz)
5. Siren
6. The Passion
7. Queen Of Sound
8. King Of The Dogs
9. Joanna
10. Since I met You My Peace Is Gone
11. In the Devils Camp
12. Fire Over The Forbidden Mountain
13. A Sun Shines On Aimée

Acheter sur Amazon.fr

Date de sortie : 23 janvier 2012 / Label : Discograph – Two Gentlemen / Pays d’origine : Suisse

Décidément, on ne sait pas ce qu’on a avec les “Anna” : Anna Calvi, Anna Ternheim… Voici maintenant Anna Aaron, une jeune chanteuse Suisse originaire de Bâle qui sort aujourd’hui en France son premier album, ‘Dogs In Spirit’, qui succède au mini LP ‘I’ll Dry Your Tears Little Murderer’ (2009), disponible depuis l’été dernier via le très recommandable label Two Gentlemen (Sophie Hunger, Favez, The Young Gods). Bref, on a attendu un petit peu avant de vous en parler, pour que vous puissiez le trouver chez votre disquaire préféré (il sort le 23 janvier en France). Et pourtant ça nous démangeait…

On citait donc sa compatriote Sophie Hunger parmi les artistes du label, et Anna Aaron nous fait le même coup que cette dernière il y a deux ans : débuter l’année par une grosse claque en pleine figure. D’ailleurs son producteur, Marcello Giuliani, est aussi celui de ‘Monday’s Ghost’ de Sophie Hunger. Sauf qu’Anna Aaron n’est pas juste un talentueuse musicienne, elle dégage beaucoup de hargne et d’énergie. Pour ceux d’entre vous qui l’auraient déjà vue sur scène, cet album est d’ailleurs presque trompeur tant ses prestations live sont explosives, on a eu la grande joie de voir ça à la Flèche d’Or à Paris l’automne dernier.

Récapitulons : énergie, virtuosité, et beaucoup d’inspiration, bien sûr on ne s’y trompe pas, ‘Dogs In Spirit’ place déjà Anna Aaron en orbite, ne serait-ce que grâce à l’imparable single ‘Sea Monsters’ (et son clip en noir et blanc tout aussi excellent) où celle-ci nous dévoile tout son talent, sous sa facette la plus abordable, puisque ce tube en puissance est l’un des morceaux les plus directs et accessibles de l’ensemble. Le reste est finalement plus sombre et parfois torturé, comme l’inquiétante introduction ‘Elijah’s Chant’ . C’est ce qui fait un peu toute la force de cet album, son habilité à nous captiver tout en conservant une grande part de mystère, quelque chose d’épique (‘Where Are You David’). On note également la participation à la trompette d’Erik Truffaz, grand nom du jazz moderne, sur ‘The Drainout, qui donne à lui seul beaucoup de crédit à Anna Aaron. Il l’a d’ailleurs invitée à assurer ses premières parties en tournée l’an dernier.

Mais on est sûr que le temps des premières parties sera vite révolu pour une artiste de cette trempe, que l’on pourrait rapprocher d’Amanda Palmer (Dresden Dolls) par sa fougue et son instrument de prédilection : le piano. Mais elle est sans doute en mesure de séduire un public bien plus large par l’évidence de ses chansons (l’imparable ‘ King of the Dogs’, l’envoûtant ‘Queen Of Sound’). On ne saurait d’ailleurs que trop vous recommander la version vinyle de ‘Dogs In Spirit’, non seulement pour la beauté de cet objet en deux volumes, mais aussi pour les trois titres bonus qu’elle comprend, tout aussi indispensables. Voilà, comme en 2011, c’est avec une Anna que l’on entame notre année musicale, et cette fois encore, on y croit dur comme fer. Ce disque est fabuleux.

Lire l’interview d’Anna Aaron, le mardi 24 janvier 2012

Voir « Sea Monsters » en session acoustique pour Stars Are Underground

Titres conseillés : à peu près tous!

Pour plus d’infos :

Galerie photos : Soirée Newton – La Flèche d’Or, Paris, mercredi 23 novembre 2011

http://www.annaaaron.com/
http://www.facebook.com/annaaaronmusic
http://www.myspace.com/annaaron

Vous aimerez aussi…

SOPHIE HUNGER - Monday's Ghost (2009)AMANDA PALMER - Who Killed Amanda Palmer (2008)SHANNON WRIGHT - Secret Blood (2010)

Articles similaires

Laisser un commentaire

Top