Vous êtes ici
Accueil > Actualités > ARMAN MELIES – Laurel Canyon (2021)

ARMAN MELIES – Laurel Canyon (2021)

ARMAN MELIES - Laurel Canyon (2021)1. Avalon
2. Météores (ft. H.F. Thiéfaine)
3. La Soif
4. Modesta
5. Amior Drive
6. Une Promesse
7. La Mêlée
8. Laurel Canyon
9. Vise Le Cœur

Date de sortie : 26 février 2021 / Label : Bellevue Music / Pays d’origine : France

Résumé des épisodes précédents : Arman Méliès, que l’on a toujours connu pour son goût des horizons lointains a définitivement franchi le cap il y a un an avec l’album instrumental « Roden Crater », premier volet d’une trilogie américaine entamée sous le signe du cinéma. Un étonnant album plutôt atmosphérique bercé de claviers et d’arrangements électroniques, loin des disques qui l’avaient défini jusque-là. La suite ne sera pas plus parlante, puisque « Basquiat’s Black Kingdom » sorti en septembre ne comporte pas de paroles non plus, mais explore des contrées bien plus Rock et saturées, inspiré par le New York de Jean-Michel Basquiat.

Le singer-songwriter qui avait déjà fait des étincelles sur « Vertigone » en 2015 n’avait plus qu’à refaire surface pour clore cette trilogie avec cette influence qui a toujours été présente au loin dans ses chansons, celle de « Laurel Canyon », berceau du Folk Rock américain au début des années 70 et titre évocateur de ce nouveau volet. Il ne faudra pas longtemps pour comprendre à quel point cette époque pleine de rêves, d’espoirs, de messages forts, l’a marqué, et c’est en reprenant le micro qu’il nous le chante aujourd’hui, avec sa voix toujours aussi habitée, bercée par une certaine poésie noire et mélancolique, délicieusement captivante sur des titres tels que « Avalon » qui nous ouvre les portes de cet album, « Météores » en duo avec Hubert-Félix Thiéfaine, où le majestueux « Laurel Canyon » dont les 6 minutes 18 passent très vite.

Après avoir flirté avec le Post Rock, revoici donc Arman Méliès avec un disque qui remet en avant son chant et ses textes. Ce dernier volet est certainement le plus américain des trois. Il nous emmène ailleurs, dans une veine Folk-Rock propice à l’évasion qui atteint toujours son but et qui, comme l’indique son dernier titre, vise le cœur.

Pour plus d’infos :

Les Tortures Volontaires (2006)

https://www.facebook.com/armanmelies/
https://www.instagram.com/armanmelies/
https://twitter.com/ArmanMelies

Laisser un commentaire

Top