Vous êtes ici
Accueil > Chroniques > JAPANESE BREAKFAST – Soft Sounds From Another Planet (2017)

JAPANESE BREAKFAST – Soft Sounds From Another Planet (2017)

JAPANESE BREAKFAST - Soft Sounds From Another Planet (2017)1. Diving Woman
2. Road Head
3. Machinist
4. Planetary Ambience
5. Soft Sounds from Another Planet
6. Boyish
7. 12 Steps
8. Jimmy Fallon Big!
9. The Body Is a Blade
10. Till Death
11. This House
12. Here Come the Tubular Bells

Acheter sur Amazon.fr

Date de sortie : 14 juillet 2017 / Label : Dead Oceans – Pias / Pays d’origine : Etats-Unis

Après avoir sorti « Psychopomp » en 2016, il n’aura pas fallu longtemps à Japanese Breakfast pour revenir avec un nouvel album, fort du buzz qui avait accompagné les premiers pas du ‘groupe’, qui est en fait le projet solo de Michelle Zauner. Si ce premier album la plaçait quelque part entre les courants Dream Pop et Shoagaze, la pose d’une étiquette sur ce nouveau disque s’avère plus compliquée.

« Soft Sounds From Another Planet » apparaît dans un premier temps effectivement plus “Soft”, plus Pop, mais aussi plus introspectif. Michelle Zauner avait écrit le premier album quelques semaines après le décès de sa mère d’un cancer, pensant qu’elle arrêterait ensuite totalement la musique. Elle avait alors dû affronter son chagrin pendant toute la durée de vie de ce premier opus, ses tournées et ses interviews. Son successeur la voit maintenant évoluer entre deuil et guérison. Un aspect lunaire se dégage souvent de l’ensemble qui, dans un premier temps, semble surtout porté sur les arrangements électroniques qui bercent notamment le très Pop 80’s « Machinist ». Mais comme nous vous le disions, ce disque n’est pas si facile à cerner, car si sa production laisse apparaître une réelle envie de se détacher des débuts et d’évoluer rapidement, les compositions alternent entre cette atmosphère parfois presque dansante et à d’autres moments planante et atmosphérique (« Planetary Ambience »).

Puis dans sa seconde partie « Soft Sounds From Another Planet » devient progressivement un autre disque. Les guitares se font peu à peu plus présentes, tout d’abord sur le titre qui donne son nom à l’album puis de façon bien plus évidente sur « 12 Steps » où l’on voit alors Japanese Breakfast replonger dans un univers totalement Indie Rock. C’est justement cette ambivalence qui fait tout le charme de cette œuvre. Une fois apprivoisée, elle dévoile de nombreux charmes, et tout particulièrement celui de bénéficier de chansons solides et touchantes, notamment « Till Death », un morceau au titre sans équivoque, sur un ton rétro bercé de cuivres et centré sur le chant de Michelle Zauner, mais aussi « This House » sur lequel elle se met à nu en explorant des contrées plus Folk.

Au-delà de son caractère hautement personnel, c’est sans doute son auteure qui nous décrira le mieux cette collection de chansons : « Le titre Soft Sounds From Another Planet fait allusion à la promesse de quelque chose qui peut ou non être là. L’espoir de quelque chose de plus. Les chansons parlent de la résilience humaine et de la force qu’il faut pour sortir de l’obscurité ». Un album qui passe de l’ombre à la lumière.

Pour plus d’infos :

https://michellezauner.bandcamp.com/
https://www.facebook.com/japanesebreakfast/
https://twitter.com/jbrekkie

Vous aimerez aussi…

Laisser un commentaire

Top