Vous êtes ici
Accueil > Chroniques > BLUR – Parklife (1994)

BLUR – Parklife (1994)

BLUR - Parklife (1994)1. Girls and boys
2. Tracy Jacks
3. End of a century
4. Parklife
5. Bank holiday
6. Badhead
7. The debt collector
8. Far out
9. To the end
10. London loves
11. Trouble in the message centre
12. Clover over dover
13. Magic america
14. Jubilee
15. This is a low
16. Lot 105

Acheter sur Amazon.fr

Date de sortie : 25 avril  1994 / Label : Food Records / Pays d’origine : Royaume-Uni

Parklife, c’est tout simplement la révélation de Blur en France et sa confirmation outre-manche. Girls And Boys restera à jamais l’un des plus gros tubes du groupe.

Pour la petite histoire, c’est en 1989 que Damon Albarn décide de monter le groupe avec son ami d’enfance Graham Coxon et le bassiste Alex James. Le groupe s’appelle alors Seymour. Ils seront alors rejoint par le batteur Dave Rowntree et changeront leur nom pour Blur.

Dès son premier album le groupe connaît un bon accueil du public au Royaume-Uni, notamment grâce aux singles She’s So High et There’s No Other Way. S’ensuit le single Popscene, un échec que le groupe continue cependant à jouer aujourd’hui. La vraie confirmation pour Blur arrive au Royaume-Uni avec le second album Modern Life Is Rubbish.

1994, Parklife est dans les bacs et Blur fait un carton plein. Le single Girls and Boys envahit les ondes de toute l’Europe et le groupe se retrouve propulsé au statut de stars. Commenceront ensuite les petites guerres pour la couronne Britpop, gonflées par les médias, tout d’abord face à Suede, mais surtout ensuite face à Oasis dont les phrases assassines sur Blur (et vice-versa) ne tarirent pas). Seul Pulp a réellement su rester en marge de ces comparaisons stupides et sans intérêt.

Parklife respire la jeunesse, l’énergie et finalement une certaine joie de vivre et décontraction propre au groupe à ses débuts. Les singles ne sont donc pas ici des tubes mais presque des hymnes (Girls and Boys, Parklife). Tout les thèmes sont donc abordés avec une certaine gaieté : la fin du siècle (End Of A Century), l’Amérique (Magic America), les relations entre père et fils (Jubilee).

Avouons-le, Parklife a aujourd’hui relativement bien vieilli, un classique donc le seul point commun avec le dernier Blur, Think Tank est le livret qui reprend les paroles manuscrites par Damon Albarn.

Titres conseillés : Girls And Boys, End Of A Century, Parklife, Trouble in The Message Centre, This Is A Low

Articles similaires

Laisser un commentaire

Top