Vous êtes ici
Accueil > Chroniques > CONCRETE KNIVES – Be Your Own King (2012)

CONCRETE KNIVES – Be Your Own King (2012)

CONCRETE KNIVES - Be Your Own King (2012)1. Bornholmer
2. Happy Mondays
3. Brand New Start
4. Wallpaper
5. Africanize
6. Roller Boogie
7. Greyhound Racing
8. Wild Gun Man
9. Truth
10. Blessed

Acheter sur Amazon.fr

Date de sortie : 29 octobre 2012 / Label : Bella Union – Cooperative Music / Pays d’origine : France

Il aura suffit d’un EP aux Concrete Knives, ‘You Can’t Blame The Youth’, pour faire partie des plus grands espoirs de la nouvelle scène indépendante française. Ce groupe originaire de Caen est arrivé l’an dernier avec un vent de fraîcheur et quelques titres pleins de promesses. Avec ‘Be Your Own King’, sorti fin octobre, il semble bien que ces promesses ait été tenues.

D’une certaine manière, leur musique est très actuelle, on a vu bien plus d’une bande néo-hippies exploser ces dernières années en s’engouffrant dans le boulevard d’abord ouvert par Arcade Fire avec ‘Funeral’. Il y a notamment eu récemment le succès d’Of Monsters And Men, ou surtout la révélation Belge School Is Cool. Mais si ces jeunes pousses ont évolué vers quelque chose de toujours très choral, ils y ajoutent une touche enjouée, pas si lointaine de leurs voisins Belges précédemment cités.

Concrete Knives, c’est une grande chorale qui n’a pas l’intention de jouer tout en retenue pour arriver à ses fins. Et c’est bien là que se trouve la grande force de ce premier album. Il y a quelque chose de jouissif qui se dégage de ces 10 titres. Ca claque, c’est rythmé, et ça démarre sur un titre très entraînant, ‘Bornholmer’ qui ne nous laisse pas le temps de souffler mais qui donne surtout le ton de cet album très compact (35 minutes) mais aussi très relevé.

Il importe peu que l’on retrouve 3 titre de leur premier EP (‘Happy Mondays’, ‘Brand New Start’ et ‘Greyhound Races’) car il aurait été dommage pour ceux qui découvrent le groupe seulement aujourd’hui de passer à côté de ces succulentes pépites Pop. De ces morceaux, comme du reste, se dégage une sorte d’énergie communicative, joyeuse (‘Brand New Start’, voire ‘Africanize’ c’est du Vampire Weekend en mieux), mais toujours attachée de près ou de loin à des racines plus Folk, notamment sur ‘Wall Paper’ qui se rapproche des compositions de leurs compatriotes Coming Soon.

Bref, on ne saurait bouder notre plaisir à l’écoute d’un disque aussi positif, bourré de choeurs entêtants (‘Greyhound Racing’) mais qui transpire aussi le plaisir et l’authenticité intacts des débuts. Voici donc l’un des plus beaux espoirs de l’Indie Rock made in France.

Titres conseillés : à peu près tous!

Pour plus d’infos :

http://www.concreteknives.com/
http://www.facebook.com/concreteknives
http://twitter.com/concreteknives

Vous aimerez aussi…

SCHOOL IS COOL - Entropology (2012)OF MONSTERS AND MEN - My Head Is An Animal (2012)JONATHAN BOULET - We Keep The Beat... (2012)

Articles similaires

Laisser un commentaire

Top