Vous êtes ici
Accueil > Actualités > GABRIELLA COHEN – Pink is the Colour of Unconditional Love (2018)

GABRIELLA COHEN – Pink is the Colour of Unconditional Love (2018)

GABRIELLA COHEN - Pink is the Colour of Unconditional Love (2018)1. Music Machine
2. Baby
3. I Feel So Lonely
4. Miserable Baby
5. Mercy
6. Change
7. Neil Young Goes Crazy
8. Recognize My Fate
9. Morning Light
10. Hi Fidelity
11. Sky Rico

Date de sortie : 1er juin 2018 / Label : Captured Tracks – Differ-Ant / Pays d’origine : Australie

A force de voir apparaître de nouvelles têtes originaires de Melbourne en Australie, nous commençons à nous demander si cette ville n’est pas sur le point de devenir la nouvelle capitale mondiale de l’Indie Rock ! Après Courtney Barnett, Jen Cloher, Olympia, Ali Barter, Alex Lahey… voici Gabriella Cohen, une chanteuse qui avait sorti un premier album en 2016 intitulé « Full Closure and No Details ». Son nouvel album « Pink is the Colour of Unconditional Love » est un petit bijou de décontraction et de second degré qui annonce l’été de la plus belle des manières. A l’image de sa pochette décalée, Gabriella Cohen est une artiste qui ne se prend pas trop au sérieux, mais qui le fait avec un savoir-faire impressionnant pour une son âge.

Cet album est un bel hommage à l’âge d’or de la Pop et du Rock, il mélange sans gêne une multitude de genres et d’influences allant de la Folk 60’s de « Miserable Baby » à la Bossa Nova du lumineux « Morning Light », en passant par une touche Rock vintage sur l’imparable « Music Machine » qui ouvre l’album. C’est un disque qui évoque un road trip et c’est d’ailleurs sur la route que sa composition s’est terminée, après une tournée américaine avec Foxygen. Armées d’un micro et d’une interface, Gabriella Cohen et sa productrice Kate « Babyshakes » Dillon ont capturé les touches finales de l’album : sur un bateau en Angleterre, sur une côte Portugaise ; dans les montagnes au sud de l’Italie, des cafés à Mexico et pour finir à Venice Beach, L.A.

On sentirait presque le vent souffler dans nos cheveux avec cette collection de chansons qui ne se refuse rien, à l’image de « Baby », un titre qui se termine avec une section de cuivres, renforçant l’esprit festif de l’album. Et nous voilà partis avec elle, en route pour la joie, avec des clins d’œil à ses héros, sur « Neil Young Goes Crazy » et cette nonchalance ambiante qui évoque les belles heures de Lou Reed.

Enregistré entre une ferme Australienne, du côté de Victoria, durant l’été 2017, et ses étapes de voyage, « Pink is the Colour of Unconditional Love » bat la campagne et dégage une sensation de liberté que l’on n’entend que trop rarement dans les productions actuelles. On espère désormais la voir débarquer chez nous et partager avec nous un peu de cette « coolitude » absolue.

Pour plus d’infos :

https://gabriellacohen.com.au/
https://www.facebook.com/gabriellacohenmusic
https://twitter.com/gabriellaacohen

Vous aimerez aussi…

AMBER ARCADES - Fading Lines (2016)ANNA BURCH - Quit The Curse (2018)COURTNEY BARNETT - Tell Me How You Really Feel (2018)

Laisser un commentaire

Top