Vous êtes ici
Accueil > Chroniques > LÙISA – Never Own (2016)

LÙISA – Never Own (2016)

LÙISA - Never Own (2016)1. Under The Wild Skies
2. Belong
3. Vision
4. ILJ
5. Wouldn’t Mind
6. L’Hiver En Julliet
7. Lover
8. More
9. Winterbird
10. Down
11. Mothertree
12. All’inzio

Acheter sur Amazon.fr

Date de sortie : 26 février 2016 / Label : Nettwerk / Pays d’origine : Allemagne

Lùisa (Luisa Ortwein) est une chanteuse de 22 ans originaire de Hambourg en Allemagne. Malgré son jeune âge elle n’en est pas à ses débuts puisqu’elle avait sorti un premier disque en 2012, « One Youth Ago » et elle maîtrise aujourd’hui parfaitement son style, navigant entre sonorités électroniques et racines plus Folk. « Never Own », c’est un véritable panel de couleurs et de textures sonores qui invite l’auditeur à un voyage musical, notamment via les différentes langues utilisées par l’artiste sur ses chansons (Anglais, Français, Italien…). Et tout cela va bien au-delà du simple exercice de style…

Avec son statut de ‘singer-songwriter’ Lùisa crée ses morceaux comme des poèmes, presque seule. Son premier atout est tout d’abord son chant : elle a du coffre et peut jongler entre tons graves et aigus en un rien de temps. Cette voix portée par des textes rêveurs et mélancoliques est particulièrement envoûtante sur des titres tels que ‘Vision’. On comprend vite que l’on a affaire à une artiste rare et différente. Si elle n’avait pas su nous transmettre toutes ces émotions, sa musique aurait vite pu tomber dans une sorte d’atmosphère ambiante et expérimentale sans saveur. Mais « Never Own » c’est 100% d’émotions. Une sorte d’Electro Folk où la forme ne prend jamais le dessus sur le fond. Elle nous parle, nous raconte des histoires avec une certaine fragilité dans le ton et dans les textes (‘Under The Wild Skies’ ou le poignant ‘Belong’).

Elle a beau être Allemande, c’est pourtant la seule langue qu’elle n’utilise pas sur son album. On trouvera donc, outre la plupart des chansons en Anglais, un titre en Français de facture très Folk (qui fut d’ailleurs playlisté sur France Inter en début d’année) ‘L’Hiver en Juillet’, interprété avec une voix très grave et profonde. Et puis un autre morceau en Italien, ‘All’Inizio’, pour clôturer l’album. En tout cas tout cela nous paraît bien plus compréhensible que de nombreuses tentatives en Français de la part de chanteurs Anglo-saxons.

On va vous le dire franchement, une telle confidentialité pour une artiste de cette trempe nous paraît bien intolérable, car en l’espace de 12 chansons, Lùisa s’impose comme une artiste rare, pour ne pas dire unique, avec un univers qui laisse une belle place à l’imaginaire et à la création, féérique et envoûtant.

Pour plus d’infos :

http://listentoluisa.com/
https://www.facebook.com/listentoluisa
https://twitter.com/listentoluisa


Vous aimerez aussi…

DAUGHTER - Not To Disappear (2016)SÓLEY - We Sink (2011)AGNES OBEL - Aventine (2013)

Articles similaires

Laisser un commentaire

Top