Vous êtes ici
Accueil > Actualités > LAURA JANSEN – We Saw a Light (2021)

LAURA JANSEN – We Saw a Light (2021)

LAURA JANSEN - We Saw a Light (2021)1. Wait For Me
2. The Door
3. The Island
4. Modern Love Never Stood A Chance
5. Berlin Side
6. You Can’t Have It All (But You Can Have This)
7. Buying Time
8. The Past Will Come
9. I Dream
10. Lara

Date de sortie : 7 mai 2021 / Label : Music on Vinyl / Pays d’origine : Pays-Bas

Laura Jansen, c’est pour nous le souvenir d’un beau concert dans le cadre du Mama festival à Paris en… 2013 ! Huit ans après « Elba », la chanteuse néerlandaise fait enfin son grand retour avec un album qui a forcément pris le temps de mûrir. Raffiné, ambitieux, parfois épique, et surtout profondément humain. « We Saw a Light » est un véritable tourbillon émotionnel qui s’aventure bien au-delà des terres explorées par ses anciennes compositions.

La participation d’Ed Harcourt à la production n’est certainement pas étrangère à la force du résultat final, lui-même ayant toujours été très attaché à mettre l’accent sur le lyrisme de ses propres chansons. « We Saw a Light » est de ce point de vue un modèle de finesse, avec ses arrangements de cordes et de cuivres délicats sur des chansons susurrées telles que « Modern Love Never Stood a Chance », d’autres particulièrement poignantes ( « The Island »), mais qui bénéficie aussi de la force d’une simple chanson au piano, comme « Berlin ».

Tous ces titres font office de carnet de voyage, les auditeurs sont transportés des camps de réfugiés de Lesbos aux rues désolées de Berlin en hiver. Car ce projet n’est pas qu’un simple album, c’est aussi un livre qu’elle a publié simultanément sur ses années passées à aider les réfugiés qui arrivaient chaque jour sur des embarcations précaires sur l’île de Lesbos. Elle y est restée deux ans et demi, à s’investir corps et âme dans l’humanitaire dans les conditions les plus extrêmes. Cette expérience l’a profondément marquée, et plus encore à son retour, lorsqu’elle a dû se réadapter à une vie « normale ».

C’est certainement pour toutes ces raisons que « We Saw a Light » ne sonne comme aucun de ses précédents disques. Elle explore ses sujets avec une profondeur et un engagement qui tranchent particulièrement avec l’aspect plus Pop et léger de ses débuts. On retiendra particulièrement le vibrant « The Island », mais aussi le charme très Classic Rock du refrain de « Buying Time » et la mélancolie de « I Dream ». « Honnêtement, je ne savais pas si j’avais encore un album en moi. Je ne savais même pas si je pouvais faire de la musique », a déclaré Laura Jansen. Elle n’avait pas tort : à l’écoute de « We Saw a Light », nous sommes persuadés qu’elle en a encore beaucoup ! Il est souvent facile de parler d’album ‘le plus personnel’, mais ici ce n’est pas un vain mot car celui-ci est – de loin – son meilleur disque.

Pour plus d’infos :

Lire la chronique d’Elba (2013)

Voir la galerie photos du showcase au Dandy, Paris, jeudi 17 octobre 2013

http://www.laurajansen.com/
http://www.facebook.com/Laura…
http://twitter.com/LauraJansen

Vous aimerez aussi…

Laisser un commentaire

Top