Vous êtes ici
Accueil > Chroniques > MELTONES – Nearly Colored (2011)

MELTONES – Nearly Colored (2011)

MELTONES - Nearly Colored (2011)1. Audrey
2. Dont stop Breathing
3. It’ll Be just Fine
4. Secret Rules
5. Out and Inside
6. Only time can fix My Heart
7. Dear Leader
8. I don’t live Today
9. Kill me That Way
10. Early Colors
11. Outer Space

Acheter sur Amazon.fr

Date de sortie : 3 juin 2011 / Label : My Major Company/ Pays d’origine : France

Ca y est, cette fois il va bien falloir se faire une raison. On prenait un malin plaisir à cracher sur les artistes du label communautaire My Major Company, grande soupière qui débordait de chanteurs variétoche dont la seule légitimité venait du vote des internautes dont on avait du mal à comprendre et partager les goûts. Mais déjà l’an dernier on avait craqué pour Siobhan Wilson, et le fait que cet album n’ait pas véritablement percé nous conforte dans l’idée que malheureusement ce sont souvent les artistes les plus intéressants qui ont du mal à se faire connaître.

Voici donc pour la deuxième fois un groupe issu du même label qui nous pousse à croire qu’il se passe quelque chose de rassurant, car c’est la première fois qu’en sort une formation Pop Rock qui sait ce que ces termes veulent dire. Alors on écoute le premier album des Meltones et… Oh! Ca fait du bien. Loin d’être l’une de ces formations hexagonales à la musique flinguée par une vision du Rock ‘bien de chez nous’, ce quatuor affiche dans sa musique des influences plus que recommandables et rejoint donc la grande famille du Rock Indé Française qui peut l’accueillir à bras ouverts.

Plus que du Rock, les Meltones font d’abord une Pop particulièrement bien ficelée directement héritées des Coldplay, Oasis et consorts. Nous citerons aussi Tahiti 80, plus proche de nous, car le chant de Thomas Valencelle évoque parfois celui de Xavier Boyer, notamment sur les couplets de l’impeccable ‘Audrey’ en guise hors d’oeuvre. A la différence près que la musique de ces jeunes-là est dans l’ensemble bien plus énervée. On ne s’étonne pas de les voir citer parmi les influences des groupes tels que Supergrass, qui furent longtemps synonymes de jeunesse, d’énergie et de plaisir de jouer.

Voilà, ‘Nearly Colored’ c’est donc beaucoup de plaisir partagé entre le groupe et l’auditeur, un disque plein de fraîcheur bourré de refrains accrocheurs, un peu à la manière des belges de Puggy (‘Dear Leader’), voire même de Muse à l’époque de Showbiz ou Radiohead sur Pablo Honey (‘Only time can fix my heart’). Les Meltones en imposent d’emblée avec ce disque plein de maîtrise dans son jeu (de guitare, bien sûr : ‘Out & inside’, ‘Early colors’…) et dans sa production  (par Philippe Zdar, membres de Cassius). Avec tous ces atouts, ils semblent d’ores et déjà avoir les clés en main pour se faire une belle renommée… Bien méritée!

Titres conseillés : Audrey, Don’t Stop Breathing, Secret rules, Out & Inside, Only Time Can Fix My Heart, Kill Me That Way, Early Colors

Pour plus d’infos :

http://www.myspace.com/meltonesmusic
http://www.facebook.com/meltones.mmc
http://www.mymajorcompany.com/Artistes/meltones/

Vous aimerez aussi…

  • PUGGY – Something You Might Like (2010)
  • MUSE – Showbiz (1999)
  • TAHITI 80 – The Past, The Present & The Possible (2011)

PUGGY - Something You Might Like (2010)MUSE - Showbiz (1999)TAHITI 80 - The Past, The Present & The Possible (2011)

Articles similaires

Laisser un commentaire

Top