Vous êtes ici
Accueil > Chroniques > MOURN – Ha, Ha, He. (2016)

MOURN – Ha, Ha, He. (2016)

MOURN - Ha, Ha, He. (2016)1. Flee
2. Evil Dead
3. Brother Brother
4. Howard
5. The Unexpected
6. Storyteller
7. Gertrudis, Get Through This!
8. President Bullshit
9. I Am a Chicken
10. Second Sage
11. Irrational Friend
12. Fry Me

Acheter sur Amazon.fr

Date de sortie : 3 juin 2016 / Label : Captured Tracks – Differ-Ant / Pays d’origine : Espagne

Mourn, c’était la révélation Rock surprise de la fin de l’année 2014. Venus d’Espagne, ces quatre très jeunes musiciens avaient déjà en eux, le temps d’un album court et direct, tout ce qu’il faut pour se faire un nom dans le monde du Rock alternatif. Un beau conte de fées qui aurait pu mal tourner : les Espagnols, forts de leur succès, ont sorti leur album à l’international chez Captured Tracks, mais leur label local, Sones, n’entendait apparemment pas les choses de la même oreille, refusant de les payer. Fort heureusement ils ont pu faire ce disque, un peu plus seuls que prévu, mais cette épreuve les a probablement endurcis.

C’est peut-être pour cela que « Ha, Ha, He. », derrière son titre au rire moqueur, est une œuvre beaucoup plus sombre et torturée. Mourn s’aventure déjà vers de nouveaux horizons, aux racines toujours Punk Rock, mais avec des titres au premier abord beaucoup moins évidents que les tubes instantanés qui avaient fait le succès de leur premier album éponyme. L’ensemble est pourtant très concis : 12 titres, 26 minutes. Et sous cette forme très Punk se cache pourtant une envie d’expérimenter.

A la découverte du single ‘Evil Dead’, l’évolution rythmique du groupe est probablement la première chose qui attire l’oreille, Mourn semble avoir écouté pas mal de Math Rock ces derniers temps (sur des titres tels que ‘Second Sage’ notamment). Exit la référence à PJ Harvey, ces quatre-là ont l’ambition d’une musique totalement indépendante et n’avaient apparemment pas l’intention de refaire le même album. La rage est toujours bien là, omniprésente, bien plus que sur quelques refrains bien ficelés. Ne recherchez donc pas les tubes qui ont fait toute la réussite de « Mourn », car il n’y en a pas, ce qui ne veut pas dire que « Ha, Ha, He. » n’est pas bon, bien au contraire. Il est probablement un plus décousu, reflétant la musique d’un collectif en pleine évolution qui garde encore sous le coude quelques erreurs de jeunesse (‘President Bullshit’) mais désire surtout aller de l’avant (‘Storyteller’ ou ‘Fry Me’, le seul titre qui dépasse les trois minutes).

« Ha, Ha, He. » n’a donc rien d’un disque Punk Rock basique, ni évident, et une première et seule écoute est loin d’être suffisante pour comprendre où va Mourn. En plein trip Punk expérimental, le quatuor nous fait beaucoup penser à Sonic Youth, sur ‘Gertrudis, Get Through This !’ tout particulièrement. Quoiqu’il en soit ils n’ont toujours pas 20 ans, même si leur musique semble en avoir au moins 30. Le temps et la maîtrise aidant, Mourn devrait peu à peu parvenir à canaliser son énergie et sa technique pour nous offrir le grand disque qu’ils ont en eux. La route vers la maturité ne fait que commencer.

Pour plus d’infos :

Lire l’interview de Mourn, le 31 juillet 2015

Lire la chronique de ‘Mourn’ (2014)

http://www.facebook.com/ohmourn
https://ohmourn.bandcamp.com/
http://twitter.com/OHMOURN

Vous aimerez aussi…

MOURN - Mourn (2014)VON PARIAHS - Genuine Feelings (2016)EAGULLS - Ullages (2016)

Articles similaires

Laisser un commentaire

Top