Vous êtes ici
Accueil > Chroniques > OMR – The Bright Side (2015)

OMR – The Bright Side (2015)

OMR - The Bright Side (2015)1. I.L.L.L.U.S.I.O.N.S
2. Don’t
3. Fear That’s It!
4. Orange Neon Lights
5. Out Of Breath And Naked
6. Ocean And The Lands Behind
7. The Joy In The Headphones
8. Tambourin

 

Date de sortie : 28 septembre 2015 / Label : autoproduit / Pays d’origine : France

Tout vient à point à qui sait attendre. On ne saurait trouver meilleure expression pour décrire le long parcours qui a conduit OMR vers son troisième album, plus de 9 ans après « Superheroes Crash » sorti début 2006. Un disque qui leur avait valu un beau succès critique et qui confirmait les espoirs portés par « Side Effects ». Le duo faisait alors évoluer son électro pop vers une musique globalement plus sombre et organique qui offrait une plus grande place aux guitares. Mais l’électronique est toujours restée à la base de leur univers. Après 9 années de silence quasi-total Virginie Krupa et Alexandre Bovelli sont donc aujourd’hui de retour avec un challenge de taille, car c’est une éternité dans le monde de la musique et il est bien difficile de prédire si le public enthousiaste d’antan sera encore au rendez-vous. Nous n’avons pas encore la réponse à cette question, mais la musique pour sa part est bien là.

On aurait pu craindre que le groupe ne se soit embourbé à trop vouloir peaufiner son disque dont il évoquait déjà la sortie il y a presque 4 ans, et de le rendre à l’arrivée inaccessible, un produit de studio complexe que le public n’aurait pas compris. Eh bien c’est tout à fait l’inverse car ‘The Bright Side’ est limpide et son nom illustre même une certaine embellie dans le spleen auquel nous avait habitué OMR. C’est étonnant de voir à quel point le groupe n’a rien perdu de ‘sa patte’ sur ‘I.L.L.L.U.S.I.O.N.S’, le titre qui ouvre avec brio ce nouvel album et qui en pose également les bases : sur ‘The Bright Side’ guitares et claviers sont voués à jouer à jeu égal et à se relayer, et ils le font admirablement bien sur cette entrée en matière qu’on ne saurait simplement réduire au terme d’électro-rock, car c’est plus subtil que cela, pensez au « Math Rock », imaginez Foals dans une version un peu plus Electro, ça pourrait donner quelque chose d’assez proche de ça !

Le disque consiste d’ailleurs en une alternance entre Rock et électronique, le second morceau ‘Don’t’ revient  Vers une atmosphère plus ‘French Touch’, mais avec encore quelques notes de guitare saccadées sur les refrains. Puis « Fear That’s It! » replonge l’auditeur dans une verve plus Post Punk / New Wave avec un retour de la distorsion au premier plan pour un résultat très ‘catchy’. Et c’est justement là que se trouve le principal atout de ‘The Bright Side’ : c’est un album accrocheur. Malgré quelques passages plus expérimentaux à partir de ‘Out Of Breath And Naked’ et dans la seconde moitié du disque, l’ensemble est plutôt direct et permet d’entrer rapidement dans leur univers. La fin du disque est même relativement enjouée, dansante sur un ‘The Joy In The Headphones’ pas si lointain de The Dø sur ‘Shake Shook Shaken’, avant de terminer sur un titre positif, Pop et rêveur : ‘Tambourin’.

Mais ‘The Bright Side’ nous fait d’abord et avant tout comprendre qu’OMR nous a manqué, ou qu’il a plutôt cruellement manqué à tous ces groupes Indie Electro Pop français d’aujourd’hui, des héritiers indirects qui pourraient tout à fait s’en revendiquer, de Jeanne Added à Hyphen Hyphen, en passant par Jabberwocky, Superpoze et tant d’autres… Bref, ce comeback longuement espéré est à la hauteur de nos attentes, il ne reste plus qu’à leur souhaiter enfin le succès qu’ils méritent, car ils ont suffisamment attendu pour cela.

Titres conseillés : I.L.L.L.U.S.I.O.N.S, Don’t, Fear That’s It!, Out Of Breath And Naked, The Joy In The Headphones, Tambourin

Pour plus d’infos :

Lire la chronique de ‘Superheroes Crash’ (2006)
La Flèche d’Or, Paris, samedi 21 janvier 2006 : compte-rendu / galerie photos
Le Nouveau Casino, Paris, mercredi 22 février 2006 : compte-rendu / galerie photos

https://www.facebook.com/omrmusic
http://www.omrmusic.com/

Vous aimerez aussi…

OMR - Superheroes Crash (2006)THE DØ - Shake Shook Shaken (2014)FARAO - Till It’s All Forgotten (2015)

Articles similaires

Laisser un commentaire

Top