Vous êtes ici
Accueil > Chroniques > THE FRAMES – The Cost (2006)

THE FRAMES – The Cost (2006)

THE FRAMES - The Cost (2006)1. Song For Someone
2. Falling Slowly
3. People Get Ready
4. Rise
5. When Your Mind’s Made Up
6. Sad Songs
7. The Cost
8. True Play
9. The Side You Never Get To See
10. Bad Bone

Acheter sur Amazon.fr

Date de sortie : 22 septembre 2006 / Label : Plateau Records – Anti- / Pays d’origine : Irlande

Pour fêter leurs 15 ans d’existence, les Irlandais de The Frames sont de retour cette année avec un sixième album studio. Toujours adulés dans leur verte contrée, leur succès n’est toujours qu’assez confidentiel malgré les années qui passent et les albums majeurs qu’il nous ont offerts jusqu’ici. Aujourd’hui ‘The Cost’ ne sort qu’en Irlande, la version européenne n’atterrira dans les bacs qu’en février 2007, un comble, (que dis-je, une aberration !) pour un groupe d’une telle qualité.

Forcément, le problème avec The Frames, c’est que les attentes sont toujours très, très grandes, au risque d’être un peu déçu. Il y a deux ans, ‘Burn The Maps’ nous proposait une vision plus sombre de leur répertoire, un disque plus difficile d’accès. Aujourd’hui ‘The Cost’ retrouve la poésie qui avait fait le succès des Irlandais sur les incontournables ‘For The Birds’ (2001) et ‘Dance The Devil’ (1999). Alors évidemment, après avoir sorti deux classiques d’affilée, puis deux albums live tout aussi excitants, ‘The Cost’ peut laisser dans un premier temps une impression légèrement mitigée. Pourtant la qualité est toujours au rendez-vous.

Ce que l’on ressent très vite à l’écoute de cet album, c’est l’influence, le poids de Glen Hansard au sein de son groupe. En effet, à peine quelques mois après la sortie du très beau recueil de chansons que celui-ci avait enregistré avec la pianiste Tchèque Marketa Irglova, ‘The Swell Season’, on retrouve ici deux chansons qui faisaient partie de cette aventure, ‘Falling Slowly’ et ‘When Your Mind’s Made Up’ dans des versions plus rythmées et puissantes (surtout sur leur final). Et ici aussi ces titres font partie des points culminants d’un disque à l’atmosphère générale très mélancolique qui commence tellement fort avec le poignant ‘Song For Someone’ que l’on en reste sans voix.

Le reste de l’album se décline sur la même formule. Pas un titre ne semble être là pour combler un trou. On a juste l’impression de déjà les connaître, ces chansons magnifiques sur lesquelles le violon inspiré de Colm Mac Con Iomaire accompagne le chant toujours aussi beau et émouvant de Glen Hansard (sur ‘People Get Ready’, ‘Rise’…).

Ce n’est donc pas parce que ‘The Cost’ ne semble pas avoir l’éclat de génie de ‘For The Birds’ que ce n’est pas un bon album. C’est même un disque une fois encore assez extraordinaire, voire plus homogène et cohérent que ‘Burn The Maps’. Si le groupe ne nous surprend peut-être pas autant qu’il l’a fait par le passé, il sait toujours nous offrir des titres solides, qui viennent du cœur et des tripes, qui nous parlent. The Frames ne triche pas avec son public, et cet œuvre surpasse largement le lot habituel des groupes de rock qui vivent sur cette planète. Une fois encore, incontournable.

Titres conseillés: Song For Someone, Falling Slowly, People Get Ready, When Your Mind’s Made Up, The Side You Never Get To See

Pour plus d’infos:

http://www.theframes.ie/
http://www.myspace.com/theframes67

Articles similaires

Laisser un commentaire

Top