Vous êtes ici
Accueil > Chroniques > THE KILLS – Ash & Ice (2016)

THE KILLS – Ash & Ice (2016)

THE KILLS - Ash & Ice (2016)1. Doing It to Death
2. Heart of a Dog
3. Hard Habit to Break
4. Bitter Fruit
5. Days of Why and How
6. Let It Drop
7. Hum for Your Buzz
8. Siberian Nights
9. That Love
10. Impossible Tracks
11. Black Tar
12. Echo Home
13. Whirling Eye

Acheter sur Amazon.fr

Date de sortie : 3 juin 2016 / Label : Domino Records / Pays d’origine : Etats-Unis – Royaume-Uni

Qui aurait cru, en 2003, que VV et Hotel, jeune duo fougueux et sans concessions, allait devenir l’un des groupes de Rock les plus attendus de la planète quelques années plus tard ?  Pas grand monde en effet, car Jamie Hince and Alison Mosshart – qui ont depuis bien longtemps repris leur vrai nom –  n’étaient pas le genre de personnes à se plier face au diktat des modes et de l’industrie du disque. Le succès commercial est pourtant arrivé en 2008 avec ‘Midnight Boom’, un album sur lequel le duo commença à élargir sa palette musicale. Et si leurs débuts marqués par un Garage Rock Lo-Fi laissaient imaginer qu’ils auraient un jour du mal à se renouveler, ça n’a jamais été le cas.

« Ash & Ice » est le cinquième album studio de The Kills, co-produit avec John O’Mahony (LCD Soundsystem, The Strokes), et mixé par Tom Elmhirst (Adele, Arcade Fire, Amy Winehouse). Cinq années se sont écoulées depuis « Blood Pressures », notamment parce qu’ils n’ont cessé d’enchaîner d’autres projets, mais aussi parce que Jamie Hince souffrait d’un problème au tendon, à la main, ce qui l’a longtemps empêché de jouer. Après avoir été opéré, il s’est isolé en Sibérie pour un voyage en quête d’inspiration.

Une chose est sûre, l’inspiration ne l’a pas quitté pendant tout ce temps, et ce nouvel album n’a rien de Sibérien, il l’a sans doute même aidé à se réchauffer un peu là-bas. On prend les mêmes et on recommence : un style unique, entre calme et tempête avec une Alison Mosshart qui alterne toujours aussi bien au chant passages rugissants et beaucoup plus délicats. Ce dernier aspect, une musique plus posée, est un ingrédient important sur « Ash & Ice », et presque inévitable après plus de 13 ans de carrière.  Les arrangements électroniques qui ont discrètement fait leur apparition depuis trois albums également. Mais ni l’un, ni l’autre, ne sont vraiment caractéristiques de ce disque car c’est avec un ‘Doing it To Death’ particulièrement tranchant que le duo reprend ses droits. Un titre direct qui nous entraîne en moins de temps qu’il ne faut pour le dire dans ce disque riche et varié.

De toute évidence le groupe a mis de l’eau dans son vin au fil du temps, mais il conserve toujours ce son de guitare caractéristique, et même si Alison Mossheart tournoie un peu moins comme un lion en cage et ne cache plus son visage sous une longue frange, elle n’a rien perdu de son énergie et de son aura. Après ce titre The Kills enchaîne donc vite et bien sur ‘Heart Of A Dog’ et ‘Hard Habit to Break’, deux morceaux tout aussi passionnants où l’on décèle les racine Blues Rock du duo, avec un côté probablement moins sauvage qu’à leurs débuts, mais parfaitement maîtrisé. Cette impression se confirme sur ‘Bitter Fruit’. Les samples électroniques sont très présents vers le milieu de l’album (‘Days of Why and How ‘, ‘Let It Drop’…), mais toutefois utilisés avec suffisamment de modération pour que ce disque ressemble toujours à un album de The Kills. Alison Mossheart en profite aussi pour mettre plus en avant sa voix sur le vibrant ‘Hum for Your Buzz’.

Bref, cette longue attente en valait bien la peine. Moins sauvage, mais toujours aussi inspiré, The Kills persiste et signe avec cet excellent album qui trouve parfaitement sa place dans leur impeccable discographie. Une fois encore l’alchimie fonctionne à merveille et Jamie Hince and Alison Mosshart ont encore largement de quoi faire encore un bon bout de chemin ensemble.

Pour plus d’infos :

Chroniques:

‘Blood Pressures’ (2011)
‘Midnight Boom’ (2008)
‘No Wow’ (2005)
‘Keep On Your Mean Side’ (2003)

Le Bataclan, Paris, mercredi 6 avril 2011 : compte-rendu / galerie photos
La Cigale, Paris, Vendredi 3 juin 2005 : compte-rendu / galerie photos

http://www.thekills.tv/
https://www.facebook.com/TheKills/
https://twitter.com/thekills

Vous aimerez aussi…

PJ HARVEY – The Hope Six Demolition Project (2016)THE DUKE SPIRIT - Kin (2016)BLOOD RED SHOES - Blood Red Shoes (2014)

Laisser un commentaire

Top