Vous êtes ici
Accueil > Chroniques > THE TING TINGS – We Started Nothing (2008)

THE TING TINGS – We Started Nothing (2008)

THE TING TINGS - We Started Nothing (2008)1. Great DJ
2. That’S Not My Name
3. Fruit Machine
4. Traffic Light
5. Shut Up And Let Me Go
6. Keep Your Head
7. Be The One
8. We Walk
9. Impacilla Carpisung
10. We Started Nothing

Acheter sur Amazon.fr

Date de sortie : 16 mai 2008 / Label : Columbia Records – Sony Music / Pays d’origine : Royaume-Uni

C’est avec une certaine méfiance que nos oreilles se sont posées sur ce premier album des ting Tings, précédé d’un buzz trop gros, trop beau pour être vrai. La faute à Apple aussi, qui a propulsé la carrière de ce groupe vers les sommets en un temps record (avec le single ‘Shut Up And Let Me Go’). On se pourtant très vite compte qu’il est bien difficile de résister à leur Pop particulièrement entraînante. Tout ne semblait pourtant pas si bien parti pour eux. Jules De Martino (batterie, voix) et Katie White (voix, guitare et basse) sont originaires de Salford (près de Manchester). Ils ont commencé ensemble au sein du trio Dear Eskimo, après le split de leurs groupes respectifs. Mais des problèmes de management vont pousser Dear Eskimo à splitter à son tour. Ils forment alors The Ting Tings, le groupe de la dernière chance en quelque sorte, et voilà que leurs prestations dans la salle du Mill à Salford commencent à attirer les foules, jusquà Rick Rubin (qui a produit les Red Hot Chili Peppers, Beastie Boys, Weezer… mais aussi Justin Timberlake et Shakira !).

Ils l’ont pourtant enregistré eux-même, cet album ! Et le résultat respire la joie ! Alors que nous déplorions il y a peu la perte d’inspiration de CSS sur leur deuxième album, voilà que leur énergie et leur capacité à composer un tubes avec trois fois rien renaît en Angleterre. La formule est vraiment simple, les riffs de guitare plutôt basiques, la rythmique binaire… et avec une petite touche d’électro bien à la mode le tour est joué ! Lorsqu’ils entament le disque avec great DJ, on sent que l’on ne nous a pas menti sur la marchandise. S’ensuit ‘That’s Not My Name’ qui démarre la chaude voix de Katie, presque Soul, avant de se muer en une irrésistible pop song au refrain aussi saccadé que renversant. Une forte influence années 80 se dégage de cet album, notamment sur des titres ‘Impacilla Carpisung’, ainsi que le single ‘Shut Up And Let Me Go’, très proche de Blondie.

Si le duo décoche plusieurs tubes imparables (nous citerons également ‘Be The One’, l’excellent ‘We Walk’, ou encore le final ‘We Started Nothing’) il lui reste encore un petit effort à faire pour effecer les quelques facilités (Fruit Machine’, ‘Keep Your Head’) qui tirent légèrement l’album vers le bas. Il n’y a toutefois pas de quoi bouder son plaisir. Ce n’est somme toute pas si facile de composer des titres qui à la fois le public de masse et indépendant. Au-delà du buzz, c’est ce qu’on appelle avoir du style.

Titres conseillés : Great DJ, That’s Not My Name, Shut Up And Let Me Go, Be The One, We Walk, We Started Nothing

Pour plus d’infos :

http://www.thetingtings.com/
http://www.myspace.com/thetingtings

Articles similaires

Laisser un commentaire

Top