Vous êtes ici
Accueil > Chroniques > WE WERE PROMISED JETPACKS – In The Pit Of The Stomach (2011)

WE WERE PROMISED JETPACKS – In The Pit Of The Stomach (2011)

WE WERE PROMISED JETPACKS - In The Pit Of The Stomach (2011)1. Circles And Squares
2. Medicine
3. Through the Dirt and the Gravel
4. Act On Impulse
5. Hard To Remember
6. Picture Of Health
7. Sore Thumb
8. Boy In The Backseat
9. Human Error
10. Pear Tree

Acheter sur Amazon.fr

Date de sortie : 4 octobre 2011 / Label : FatCat Records / Pays d’origine : Royaume-Uni

We Were Promised Jetpacks n’est peut-être pas le plus connus des groupes, mais on doit vous avouer qu’on attendait ce nouvel album avec impatience. On les avait découverts un tout petit peu trop tard pour trouver la place de les chroniquer à l’époque de leur premier opus, ‘These Four Walls’ en 2009, en raison du flot incessant de nouveautés qui ne nous laissait pas le temps de regarder en arrière. On avait tout de même pu se rendre compte que c’était un sacré groupe de scène, à l’occasion d’un première partie de OK Go au Nouveau Casino en janvier 2010. On retrouvait face à nous tout ce que l’on avait aimé sur leur disque : la puissance, mais surtout l’authenticité. We Were Promised Jetpacks est peut-être un digne héritier de ses pairs Ecossais d’Idlewild, mais il n’a rien d’un groupe pour midinettes. C’est bien dans la musique et non dans leur look qu’ils mettent toute leur énergie, et avec ‘ In The Pit Of The Stomach’, c’est bien l’énergie qui est à l’honneur!

Un coup de poing dans l’estomac, voilà comment nous pourrions résumer cet album qui démarre à bride abattue sur le renversant ‘Circles and Squares’ qui annonce particulièrement bien la couleur. Sur un rythme effréné, les guitares du quatuor s’envolent, sur un son grave où l’on sentirait presque nos cheveux se soulever sous le souffle des amplis. Là où les choses deviennent plus intéressantes, c’est lorsque l’on se rend compte qu’il y a bien plus que du gros son chez We Were Promised Jetpacks, mais une dimension épique sur de nombreux titres. Les constructions élaborées et les refrains mordants évoquent sans mal les meilleurs compositions de Mogwai (‘ Hard To Remember’, ‘Pear Tree’).

Le groupe met aussi souvent l’accent sur la rythmique, avec ses roulements de batterie et cymbales dans tous les sens sur ‘Boy In The Backseat’ ou ‘Picture of Health’ dont certains passages lorgnent vers le Math Rock. le tout avec en permanence la pointe d’émotion nécessaire, notamment dans le chant d’Adam Thompson en parfaite harmonie avec cette musique dévastatrice et pourtant si mélodique à la fois (‘Sore Thumb’). Etrangement méconnu malgré de telles qualités (on aime bien finir nos chroniques par ‘étrangement méconnu’ en ce moment) We Were Promised Jetpacks a déjà pourtant tout d’un très grand groupe, signant là ce qui sera probablement l’album Rock de l’année. Attention, j’ai bien dit ‘Rock’!

Pour plus d’infos:

http://wewerepromisedjetpacks.com/
http://www.facebook.com/wewerepromisedjetpacks
https://twitter.com/wwpj

Vous aimerez aussi…

IDLEWILD - 100 Broken Windows (2000)FAVEZ - Old And Strong In The Modern Times (2005)THE JOY FORMIDABLE - The Big Roar (2011)

Articles similaires

Laisser un commentaire

Top