Vous êtes ici
Accueil > Chroniques > WE WERE PROMISED JETPACKS – The More I Sleep the Less I Dream (2018)

WE WERE PROMISED JETPACKS – The More I Sleep the Less I Dream (2018)

WE WERE PROMISED JETPACKS - The More I Sleep the Less I Dream (2018)1. Impossible
2. In Light
3. Someone Else’s Problem
4. Make It Easier
5. Hanging In
6. Improbable
7. When I Know More
8. Not Wanted
9. Repeating Patterns
10. The More I Sleep, The Less I Dream

Date de sortie : 14 septembre 2018 / Label : Big Scary Monsters / Pays d’origine : Royaume-Uni

On les croyait disparus, envolés, mais après une très longue absence, les Ecossais de We Were Promised Jetpacks sont enfin de retour, eux qui comme personne ont su allier puissance et raffinement, avec un Rock sans concessions et une force émotionnelle rarement égalée dans ce style. Avec l’album « Unravelling » sorti en 2014, le groupe avait privilégié une approche plus complexe et laissé la porte ouverte à certaines expérimentations. Aujourd’hui le groupe revient en partie à l’essentiel, avec un disque certainement plus direct mais qui bénéficie de plusieurs années d’expérience et de scènes écumées à travers l’Europe.

« The More I Sleep the Less I Dream » ne communique peut-être pas ses émotions d’une façon aussi brute que « These Four Walls » mais il en conserve le fond. Leur break prolongé fut d’ailleurs une réaction à leur tournée qui avait suivi « Unravelling » : le groupe commençait à sentir que sa musique prenait une tournure un peu trop forcée, alors pourquoi se mettre la pression ? Évidemment nous allons vous dire qu’ils ont bien fait puisque ce nouvel opus a un côté plus naturel que son prédécesseur, et nous offre 10 titres admirablement bien construits qui ne s’engagent pas cette fois-vers d’autres horizons et restent dans une ligne Rock plus classique et saturée, hormis peut-être le titre de clôture qui donne son nom à cet album.

Précédé par l’impeccable single « Hanging In », ce disque vous prend rapidement aux tripes, même si « Impossible » en ouverture met volontairement 3 bonnes minutes avant de s’emballer. L’album monte alors vers des cimes dont We Were Promised Jetpacks ne redescendront presque plus. « In Light » reprend les choses là où ils les avaient laissés sur « In The Pit Of The Stomach » en 2011 : plus rugueux et énervé, mais toujours avec beaucoup de cœur, un domaine dans lequel ils excellent vraiment (« Make It Easier », ou le poignant « When I Know More » qui nous emporte dans un irrésistible crescendo sonore).

C’est sûr, We Were Promised Jetpacks risquent fort de rester encore et toujours un secret trop bien gardé, l’un de ces groupes qui ne trahiront jamais leur identité pour séduire les masses, comme ils semblent le dire sur le bien nommé « Not Wanted ». Qu’importe, ils nous offrent un album de caractère, à l’ancienne, avec une motivation et une inspiration intactes.

Pour plus d’infos :

Chroniques :

« Unravelling » (2014)
« In The Pit Of The Stomach » (2011)

Le Batofar, Paris, lundi 6 octobre 2014 : galerie photos

Le Point Ephémère, Paris, lundi 16 janvier 2012 : galerie photos

http://wewerepromisedjetpacks.com/
http://www.facebook.com/wewerepromisedjetpacks
https://twitter.com/wwpj

Vous aimerez aussi…

WE WERE PROMISED JETPACKS - Unravelling (2014)FOALS - What Went Down (2015)THE JOY FORMIDABLE - AAARTH (2018)

Laisser un commentaire

Top