Vous êtes ici
Accueil > Posts tagged "Wye Oak"

WYE OAK – The Louder I Call, The Faster It Runs (2018)

WYE OAK - The Louder I Call, The Faster It Runs (2018)

En l’espace d’une décennie, Wye Oak a enchaîné 6 albums, passant d’un style à l’autre tout en conservant une pointe de charme qui ne ressemble à personne d’autre. C’était le cas sur « Civilian » en 2011, l’aboutissement de leur période ‘guitares’, un disque qui mêlait habilement une atmosphère hantée et planante sous un mur de distorsion.

Lire la suite

La playlist de mars 2018

La playlist de mars 2018

C'est une playlist particulièrement fournie que nous vous proposons pour entamer ce mois de mars, avec tellement d'albums sortis ou à venir qui valent le détour qu'il est bien difficile de synthétiser tout cela en un nombre restreint de chansons. On ne va pas s'en plaindre, bien au contraire, avec comme toujours le retour de quelques "incontournables", notamment Courtney Barnett, Editors, Eels, Ash, Albert Hammond Jr., Kate Nash, Stephen Malkmus, Wye Oak ou The Breeders.

Lire la suite

WYE OAK – Interview – Paris, mardi 15 février 2011

WYE OAK - Interview - Paris, mardi 15 février 2011

On a beau promouvoir les découvertes, on ne repart finalement pas si souvent d'un concert avec entre les mains le CD d'une première partie. Wye Oak fait partie de ces groupes là. Après nous avoir séduits en ouvrant pour les Dodos à Paris en 2009, nous avons profité de leur venue au Bataclan avec les Cold War Kids pour parler de leur nouvel album, le très réussi 'Civilian'.

Lire la suite

WYE OAK – Civilian (2011)

WYE OAK - Civilian (2011)

Il y a des groupes qui explosent vite aux yeux et aux oreilles du grand public. D'autres moins. On ne saurait vous dire pourquoi Wye Oak n'est pas plus connu aujourd'hui, alors que tous les ingrédients sont là pour faire d'eux l'une des formations complètement dans l'air du temps. On avait été plus qu'agréablement surpris par leur prestation en première partie des Dodos à Paris en septembre 2009, et leur album 'The Knot' avait confirmé cette impression.

Lire la suite
Top