Vous êtes ici
Accueil > Actualités > ANEMONE – Beat My Distance (2019)

ANEMONE – Beat My Distance (2019)

ANEMONE - Beat My Distance (2019)1. On your own
2. Daffodils
3. Memory lane
4. Sunshine (back to the start)
5. Vanilla (here we go again)
6. She’s the one
7. Segue
8. Endless dive
9. Only you

Date de sortie : 15 février 2019 / Label : Luminelle Recordings – Differ-ant / Pays d’origine : Canada

Avec sa pochette lumineuse, ce premier album d’Anemone, sorti sur un label dont le nom ne l’est pas moins (Luminelle Recordings) est, cela va sans dire, un petit rayon de soleil. Remarqué grâce à un premier EP sorti l’an dernier (« Baby Only You & I ») Anemone est un groupe québécois né de l’imagination de la Montréalaise Chloé Soldevila. Elle a été élevée à la musique classique et au jazz, mais pour lutter contre l’ennui elle s’est plongée et prise de passion pour la Pop éthérée et psychédélique californienne et française. C’est sûr, elle a dû écouter beaucoup de Stereolab ou Melody’s Echo Chamber tant cette œuvre sonne comme un exercice de style, voire presque un hommage à ses héros.

Mais la Dream Pop c’est une affaire de poésie qui se dégage autant à travers l’atmosphère des chansons que leurs textes. Ainsi quand Chloé Soldevila se met à chanter à la manière de Miki Berenyi sur « Sunshine (Back To The Start) » avec en prime des effets de chorus à la guitare qui rappellent beaucoup les débuts de Lush, on fond de plaisir. Le piège de ce genre de disque est bien souvent de laisser la forme prendre le dessus sur le fond, mais « Beat My Distance » a le grand avantage d’être assez direct malgré son ton rêveur, avec de petits airs naïfs qui vous restent vite en tête, comme les claviers de « Vanilla (Here We Go Again ») ou le premier titre du disque, « On Your Own », une composition à l’esprit 60’s sur laquelle plane le fantôme de Broadcast. Et même lorsque le groupe assume son côté rêveur, sur « Daffodils », non seulement on ne s’ennuie pas mais on pense même un peu à la magie de Beach House.

Certes, « Beat My Distance » est un album qui ne manque pas de point de comparaisons mais il bénéficie de l’assurance et de la motivation d’un groupe qui a voulu rendre sa musique à la fois psychédélique et accessible, belle et rêveuse. Le tout se savoure finalement comme un bon verre de vin frais assis à l’ombre des palmiers, mais ça vous l’aviez déjà remarqué sur la pochette, non ?

Pour plus d’infos :

https://www.facebook.com/anemonelovesyou/
https://twitter.com/anemonelovesyou

Vous aimerez aussi…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Top