Vous êtes ici
Accueil > Actualités > HELENA DELAND – Someone New (2020)

HELENA DELAND – Someone New (2020)

HELENA DELAND - Someone New (2020)1. Someone New
2. Truth Nugget
3. Dog
4. Fruit Pit
5. Pale
6. Comfort, Edge
7. The Walk Home
8. Seven Hours
9. Smoking at the Gas Station
10. Lylz
11. Mid-Practice
12. Clown Neutral
13. Fill the Rooms

Date de sortie : 16 octobre 2020 / Label : Luminelle Recordings / Pays d’origine : Canada

Avec sa chanson « Someone New », la canadienne Helena Deland avait fait bien plus que simplement attirer notre attention. Elle nous avait surpris par son style très personnel, et même émus par le ton de sa voix. Son album récemment sorti sur le label Luminelle Recordings prolonge aujourd’hui cette expérience sonore où celle-ci nous entraîne sans mal dans un voyage vaporeux porté par le son d’un synthé Lo-Fi (« Pale »), d’une ligne de basse entêtante (« Truth Nugget ») et même d’une guitare plus légère et Funky, à la manière de Faye Webster, sur le décontracté « Comfort, Edge ».

On comprend vite que ce premier album concrétise toutes les envies d’expérimentation de son auteure.  Écrit et enregistré sur une période de deux ans, ce disque regroupe des chansons dont la composition débuta avec la voix et la guitare. Mais l’enregistrement de ces titres les voit aujourd’hui se transformer en une synthèse de Pop (« Lylz »), de Folk (« Fill The Rooms »), d’Electro (« Smoking At The Gas Station »), le tout saupoudré de discrets accompagnements plus classiques, notamment la section de cordes de l’instrumental « The Walk Home ».

Et à côté de cela Helena Deland nous chuchote, nous susurre ses textes emprunts d’une certaine mélancolie (par exemple derrière les arpèges de « Seven Hours »). Livrer un album au monde entier c’est aussi mettre au grand jour une partie de soi, mais aussi en faire le don et la perdre, se soumettre aux interprétations, aux critiques, se retrouver de l’autre côté du miroir. C’est exactement à partir de ce type d’interrogations que « Someone New » a vu le jour, en explorant les notions de genre, de pouvoir, de temps et de la manifestation de soi.

Le calme apparent de l’ensemble se retrouve alors sublimé par la force intrinsèque de cette œuvre dans laquelle Helena Deland nous ouvre son cœur, ses joies, ses peines et ses angoisses, avec beaucoup d’élégance et surtout un rare pouvoir d’envoûtement. Comme pourrait le suggérer l’un de ses titres, ce disque est une « pépite de vérité », le travail authentique d’une artiste qui n’a plus rien à cacher.

Pour plus d’infos :

https://www.helenadeland.com/
https://www.facebook.com/Helenadeland/
https://www.instagram.com/helena_deland/

Vous aimerez aussi…

Laisser un commentaire

Top