Vous êtes ici
Accueil > Chroniques > ASH – Kablammo! (2015)

ASH – Kablammo! (2015)

ASH - Kablammo! (2015)1. Cocoon
2. Let’s Ride
3. Machinery
4. Free
5. Go! Fight! Win!
6. Moondust
7. Evel Knievel
8. Hedonism
9. Dispatch
10. Shutdown
11. For Eternity
12. Bring Back The Summer

Acheter sur Amazon.fr

Date de sortie : 25 mai 2015 / Label : earMUSIC – Verycords / Pays d’origine : Irlande du Nord

Ils l’avaient juré ! Ils ne sortiraient plus d’albums ! Depuis ‘Twilight Of The Innocents’ sorti en 2008, les membres de Ash avaient pris cette décision simplement parce que cela ne répondait plus à leurs envies, et qu’ils considéraient que dans cette ère digitale cela n’était plus forcément en phase avec notre temps. Certes, il y a eu ensuite la série des « A to Z », mais ces disques compilaient en fait les singles sortis par le groupe en téléchargement tous les 15 jours. Et puis voilà que l’an dernier Ash s’est directement adressé à ses fans pour les aider à financer un nouvel album ! La raison? (à voir ici) : « On vous a menti, on a changé d’avis » !

Eh bien vous savez quoi ? Ils ont bien fait. D’une part parce qu’en se tournant vers le digital, le trio risquait de se faire un peu oublier auprès d’un public qui lui aussi n’a plus forcément 20 ans. Et puis parce que 7 ans c’est long, et que leur précédent album, comme tous les autres en fait, était vraiment très bon. En tout cas s’il y a une chose qui n’a pas changé, c’est leur recette. Ash fait du Ash. L’ensemble peut paraître très prévisible mais ce n’est pas le genre de groupe dont on attend un changement de cap radical. Et derrière son hideuse pochette qui reflète pourtant leur jeunesse intacte et leur goût pour l’art visuel inspiré des mangas, « Kablammo ! » contient tout ce que l’on pouvait espérer, à savoir le tube Indie Rock dont eux seuls ont le secret (‘Machinery’), les riffs décoiffants à la « Meltdown » (‘Go! Fight! Win!’), la ballade qui tue (‘Moondust’), bref, tous les ingrédients qui ont afit au fil des deux dernières décennies des albums du groupe des réussites.

On se dit en même temps qu’après toutes ces années le groupe devrait avoir envie d’aller plus loin dans son exploration musicale, mais non. A l’image du concert auquel nous avions eu le plaisir d’assister en  2010 (l’une de leur très rares dates parisiennes) il est juste ici question de fun et de plaisir partagé avec les auditeurs. Ce mélange  d’énergie brute et de mélodies entêtante, ce côté presque juvénile, c’est Ash tels que nous les avions découverts il y a 20 ans. Ces éternels ados n’ont pas pris une ride…

Titres conseillés : à peu près tous !

Lire l’interview d’Ash, le 1er décembre 2015

Pour plus d’infos :

Le Petit Bain, Paris, 1er décembre 2015 : galerie photos
INROCKS INDIE CLUB, la Maroquinerie, Paris, mercredi 23 juin 2010 : compte-rendu / galerie photos

Chroniques:

Twilight Of The Innocents (2007)
Meltdown (Edition Limitée 2CDs – 2004)
1977 (1996)

http://www.ash-official.com/
https://www.facebook.com/ash
https://twitter.com/ashofficial

Vous aimerez aussi…

ASH - Twilight Of The Innocents (2007)CHARLOTTE HATHERLEY - Grey Will Fade (2004)IDLEWILD - The Remote Part (2002)

Articles similaires

Laisser un commentaire

Top