Vous êtes ici
Accueil > Chroniques > ASH – Twilight Of The Innocents (2007)

ASH – Twilight Of The Innocents (2007)

ASH - Twilight Of The Innocents (2007)1. I Started a Fire
2. You Can’t Have It All
3. Blacklisted
4. Polaris
5. Palace of Excess
6. End of the World
7. Ritual
8. Shadows
9. Princess Six
10. Dark and Stormy
11. Shattered Glass
12. Twilight of the Innocents

Acheter sur Amazon.fr

Date de sortie : 29 juin 2007 / Label : Infectious Records / Pays d’origine : Royaume-Uni

Voici un nouvel exemple ô combien révélateur du malaise que traverse aujourd’hui l’industrie du disque. Certes, les Irlandais de Ash n’ont jamais été des superstars en France, mais de là à ce que leur dernier album ne dépasse pas les frontières de L’Irlande, du Royaume-Uni (et du Japon !) c’est tout de même un comble. Le CD physique pour les fans locaux, il reste le téléchargement pour les autres.

Il y avait en effet des raisons de ne plus croire en eux. Le départ de Charlotte Hatherley tout d’abord. Elle avait beaucoup apporté au groupe (après avoir pourtant été tant décriée à ses débuts). Elle se consacre aujourd’hui pleinement à une carrière solo très réussie. Et puis le poids des ans, tout simplement. Ash n’est plus cette bande de gamins de 15 ans, Tim Wheeler a beau ramener ses cheveux vers l’avant, sa jeune calvitie bien camouflée gagne du terrain.

Tout cela, c’était sans compter sur la formidable capacité à rebondir des Irlandais. De nouveau en trio pour la première fois depuis ‘1977’, leur 1er et plus célèbre opus, le groupe de Downpatrick rappelle à ses fans qu’il faudra encore compter sur eux, avec un ‘Twilight Of The innocents’ d’une qualité que l’on n’attendait pas. Avec ce disque un peu moins influencé par le Métal que le puissant ‘Meltdown’, le groupe devrait se réconcilier avec une partie de son auditoire qui l’avait injustement boudé en 2004.

Comme à son habitude, Ash ne surprend pas et enchaîne les titres aux refrains tranchants et imparables tant de fois entendus mais toujours aussi efficaces, avec un début d’album à 100 à l’heure (‘I Started A Fire’, ‘You Can’t Have It All’, ‘Blacklisted’). Quel dommage qu’une fois encore le choix du premier single se soit porté sur le titre le plus insignifiant de l’album, à savoir le mielleux ‘Polaris’. Ash nous offre cependant de beaux moments avec la Pop Song‘Shadows’ ou le final épique de ‘Twilight Of The innocents’ qui clôt l’album.

On espère que ce manque sera bientôt une sortie française et une tournée, ce serait la moindre des choses. Notons toutefois que le groupe a annoncé lui-même qu’il s’agirait de son dernier album ‘physique’ et qu’il ne sortirait à l’avenir que du digital, il semble que leur label ait pris les devants.

Titres conseillés: I Started A Fire, You Can’t Have It All, Blacklisted, Palace Of Excess, Shadows, Princess Six, Shattered Glass, Twilight Of The Innocents

Pour plus d’infos :

Le Petit Bain, Paris, 1er décembre 2015 : galerie photos
INROCKS INDIE CLUB, la Maroquinerie, Paris, mercredi 23 juin 2010 : compte-rendu / galerie photos

Chroniques:

Meltdown (2004)
1977 (1996)

http://www.ash-official.com/
https://www.facebook.com/ash
https://twitter.com/ashofficial

Articles similaires

Laisser un commentaire

Top