Vous êtes ici
Accueil > Chroniques > THE DØ – A Mouthful (2008)

THE DØ – A Mouthful (2008)

THE DØ - A Mouthful (2008)1. Playground Hustle
2. At Last !
3. On My Shoulders
4. Song For Lovers
5. The Bridge Is Broken
6. Stay (Just a little bit more)
7. Unissasi Laulelet
8. Tammie
9. Queen Dot Kong
10. Coda
11. Searching Gold
12. When Was I Last Home ?
13. Travel Light
14. Aha
15. In My Box

Acheter sur Amazon.fr

Date de sortie : 14 janvier 2008 / Label : Cinq7 – Wagram / Pays d’origine : France

Dan et Olivia, D&O : deux initiales qui forment un nom plutôt énigmatique qui n’est pourtant rien d’autre qu’une note de musique : le dø, première note de la gamme pour un duo justement haut de gamme. Rarement un groupe aura suscité un tel engouement sur la base d’une seule chanson, tubesque par excellence, mais fort réductrice au regard de la variété de saveurs qu’il s’apprête à dévoiler sur son premier opus intitulé ‘A Mouthful’.

Un album très attendu donc, et dont beaucoup ont déjà eu le plaisir d’en apprécier le potentiel sur scène depuis bientôt un an, un domaine dans lequel les 2 acolytes excellent, accompagnés de leur batteur Jérémie. On n’a guère l’occasion non plus d’entendre un premier disque aussi bien rempli – entendez par-là ‘bien fourni’. 15 titres, plus de 50 minutes d’écoute sans que l’ennui ne nous gagne un instant. Mais la véritable force de ce disque réside dans sa variété, sa capacité à jouer avec les genres sans jamais en être prisonnier.

Dan Levy est à l’origine un compositeur et musicien de studio, qui a touché à beaucoup de choses, du Jazz aux Musiques Du Monde, et qui a beaucoup travaillé sur des musiques de films. C’est dans ce contexte qu’il rencontra Olivia B. Merilahti, une collaboration « forcée » de laquelle va pourtant naître une grande complicité. Aucun doute : ces deux-là ont trouvé la formule gagnante grâce au mariage de leurs talents respectifs. ‘A Mouthful’ est un vivier d’idées mises en pratique. On aurait pu craindre que le duo ne se retrouve vite prisonnier de ‘On My Shoulders’, son tube qu l’on voyait déjà prêt à devenir son boulet, tel le ‘Creep’ de Radiohead. Mais Dan & Olivia ont placé la barre très haute et s’envolent bien au-delà des contrées de la musique Folk – Rock qui reste néanmoins le style dominant de l’album.

On retient donc bien vite dans un premier temps les mélodies de ‘At Last !’, ‘Song For Lovers’, ‘The Bridge Is Broken’ sur lesquels la chaude voix d’Olivia fait des merveilles. Et là, alors que l’écoute semble toute tracée, tombe comme par surprise l’étonnant ‘Unissasi Laulelet’, un titre en Finnois (c’est la nationalité d’Olivia) au parfum de musique traditionnelle, avec ses chœurs et ses percussions. Imparable. Tout aussi surprenant, dans un registre totalement différent : ‘Queen Dot Kong’, une fantaisie au chant Hip Hop particulièrement euphorique (on pense à The Go! Team) sur laquelle Dan s’essaie également au chant dans un break totalement délirant.

La dernière partie de l’album laisse la place à quelques titres plus intimistes (‘Searching Gold’, ‘Travel Light’) avant de raviver une dernière fois la flamme du bonheur avec le Rock psychédélique et entraînant de ‘Aha’. La révolution est en marche… Ne la manquez surtout pas !

Titres conseillés: At Last ! On My Shoulders, The Bridge Is Broken, Stay (just a little bit more), Unissasi Laulelet, Tammie, Queen Dot Kong, Aha

Pour plus d’infos :

Lire l’interview de The Dø, le 30/11/2007

EMB Sannois, le 30/11/2007 : compte-rendu / Galerie photos
La Flèche d’Or, le 18/07/2007 : compte-rendu / Galerie photos

http://thedomusic.com/
http://www.facebook.com/thedoband
https://twitter.com/thedoband

Articles similaires

Laisser un commentaire

Top