Vous êtes ici
Accueil > Chroniques > THE DØ – Shake Shook Shaken (2014)

THE DØ – Shake Shook Shaken (2014)

THE DØ - Shake Shook Shaken (2014)1. Keep Your Lips Sealed
2. Trustful Hands
3. Miracles (Back in Time)
4. Sparks
5. Going Through Walls
6. Despair, Hangover & Ecstasy
7. Anita No!
8. A Mess Like This
9. Lick My Wounds
10. Opposite Ways
11. Nature Will Remain
12. Omen

Acheter sur Amazon.fr

Date de sortie : 29 septembre 2014 / Label : Cinq7 – Wagram / Pays d’origine : France

Après avoir secoué la planète Indé en réinventant à leur manière les codes du genre grâce à leur imagination débordante, on se demandait bien ce que pourraient nous offrir aujourd’hui de nouveau Dan Lévy et Olivia Merilahti. ‘Both Ways Open Jaws’ avait fait d’eux bien plus qu’un groupe à la mode, faisant presque oublier les charmants tubes de leur premier opus pour évoluer vers quelque chose de plus varié, osé et d’une certaine façon moins commercial mais tellement plus abouti artistiquement. Bref, le fruit d’une indépendance à toute épreuve, et ‘Shake Shook Shaken’ ne fait pas défaut à la règle.

Virage tout Electro : on avait senti le vent tourner dans cette direction il y a trois ans déjà, et ce troisième album fait donc bien plus que confirmer cette impression, mais ce que The Dø n’a pas oublié en route, c’est de nous composer de vraies chansons, bien au-delà d’un simple exercice de style. Ce choix de faire un album totalement synthétique n’était pas sans risques, et à la manière d’un Depeche Mode en son temps, The Dø semble avoir trouvé la formule magique pour mettre du même côté fans de guitares et de claviers.

Même s’ils ne se reposent pas cette fois-ci sur une orchestration riche en instruments, la mise en place des samples fait l’essentiel, et parvient à créer une atmosphère bercée de moments intenses et épiques, comme les notes finales de ‘Miracles (Back in Time)’ dont l’orgue puissant nous donne des frissons. C’est aussi dans cette capacité à produire des titres dansants, tout en leur donnant une touche qui n’est pas forcément toujours enjouée comme sur l’impeccable ‘Despair, Hangover & Ecstasy’, que le duo fait des merveilles, notamment grâce au chant parfaitement maîtrisé d’Olivia qui survole cet album de bout en bout et nous envoûte à chaque instant.

Hier rois du bricolage avec un bric-à-brac d’instruments et d’objets en tout genre qu’ils avaient l’art de faire sonner d’une manière ou d’une autre, les complices de The Dø enfilent le costume de l’électronique comme s’ils étaient nés avec. On ne doute pourtant pas que ‘Shake Shook Shaken’ soit le fruit d’un travail et d’une réflexion approfondies, dont la conclusion est claire : voici un duo qui sait parfaitement où il va et comment y parvenir. Un album maîtrisé de bout en bout et tout simplement ensorcelant, pour ne pas dire parfait.

Titres conseillés : à peu près tous!

Pour plus d’infos :

Lire la chronique de ‘Both Ways Open Jaws’ (2011)

Le Trianon, Paris, jeudi 10 mars 2011 : compte-rendu / galerie photos

Lire l’interview de The Dø, le 30/11/2007

Lire la chronique de ‘A Mouthful’ (2008)

EMB Sannois, le 30/11/2007 : compte-rendu / Galerie photos
La Flèche d’Or, le 18/07/2007 : compte-rendu / Galerie photos

http://thedomusic.com/
http://www.facebook.com/thedoband
https://twitter.com/thedoband

Vous aimerez aussi…

THE DØ - Both Ways Open Jaws (2011)LYKKE LI - I Never learn (2014)LILLY WOOD & THE PRICK - The Fight (2012)

Articles similaires

Laisser un commentaire

Top