Vous êtes ici
Accueil > Actualités > LE PRINCE MIIAOU – Victoire (2018)

LE PRINCE MIIAOU – Victoire (2018)

LE PRINCE MIIAOU - Victoire (2018)1. Flip the Switch
2. Poisson
3. Closure
4. Glasgow Smile
5. Des parpaings et des roses
6. Le pédagogue
7. Victoire
8. Summer Loner, Pt. 1
9. Summer Loner
10. Tied Up
11. F**k
12. Steadfast

Date de sortie : 21 septembre 2018 / Label : No Damn Label / Pays d’origine : France

Electron-libre de la scène indépendante française, le Prince Miiaou a toujours eu le bon goût de ne pas se reposer sur ses lauriers et de se remettre en question, et du coup en danger, sur chaque album. « Victoire » n’échappe pas à la règle, mais il va encore plus loin. Marre des guitares ? Peut-être… Beaucoup d’artistes passent par cette phase, encore faut-il savoir quoi proposer en retour, il ne suffit pas de se mettre derrière un clavier pour avoir l’air cool ou dans l’air du temps, il faut aussi avoir des idées. Et, bonne nouvelle, le Prince Miiaou n’en manque pas.

11 années se sont écoulées depuis « Nécessité Microscopique », même si nous l’avions découverte en 2009 avec le toujours aussi efficace « Football Team » qui aurait pu devenir son « Creep » à elle, une comparaison avec Radiohead qui n’est pas si bête finalement, car comme la bande à Thom Yorke, elle fouille, bidouille, et va de l’avant sans se prendre les pieds dans le tapis. « Victoire » c’est un peu tout ça, quatre ans après le très réussi « Where Is The Queen », elle s’est remise au travail dans le calme de sa campagne charentaise et n’en est ressortie que lorsque ses nouvelles chansons ont eu un sens pour elle, celui d’une artiste qui a changé.

(Beaucoup) moins de Rock donc, une production plus Pop et électronique, des effets sur la voix, et un premier single, « Closure », dévoilé il y a déjà un an qui en disait long sur le virage musical du Prince Miiaou. Alors cet album ne plaira peut-être pas à tous ses anciens fans, ou pas tout de suite, parce qu’il est vraiment différent, comme sa pochette aux couleurs pétantes. Mais sous l’emballage les chansons sont encore bien là, notamment le percutant « Flip The Switch » en ouverture, un morceau qui conserve toutes les subtilités de ses précédentes compositions, un crescendo vers un refrain parfait, et nous prépare en douceur au son du Prince Miiaou 2018.  Et c’est plutôt « Poisson » qui incarne ce changement : plus électronique mais toujours ouvert aux mélodies. La production plus Pop de « Glasgow Smile » et de « Des Parpaings et des Roses » ne nous convainquent pas autant, mais ces titres fourmillent d’arrangements, d’idées, d’expérimentations…

En bonne alchimiste de la musique, le Prince Miiaou ne s’impose donc ici aucune frontière. Le morceau « Victoire » évoque étrangement l’Electro de la jeune Léonie Pernet et ouvre la seconde moitié de l’album qui sera plus axée sur des titres synthétiques et parfois presque ambiants, avant de remettre un coup d’accélérateur sur « Fuck » et « Steadfast ». C’est en fin de compte un disque qui ne manque pas de culot, parfois déroutant, sur lequel elle se renouvelle sans jamais perdre de vue la finesse d’écriture qui l’a toujours si bien caractérisée, autant de raisons de crier « Victoire ».

Le Prince Miiaou sera en concert à Paris au Badaboum le 23 octobre : billets / event Facebook

Pour plus d’infos :

Le Café de la Danse – Paris, jeudi 13 mars 2014 : Galerie photos
‘Where Is The Queen?’ (2014)
Lire l’interview du Prince Miiaou, Paris, le 5 avril 2011
‘Fill The Blank With Your Own Emptiness’ (2011)
Voir la galerie photos du concert au Festival des Inrocks – L’Olympia, Paris, lundi 7 novembre 2011
Voir la galerie photos du concert au Festival Les Femmes S’en Mêlent, le Divan Du Monde, Paris, mercredi 30 mars 2011

http://www.leprincemiiaou.com/
http://www.facebook.com/leprincemiiaou
http://twitter.com/leprincemiiaou

Vous aimerez aussi…

THE DØ - Shake Shook Shaken (2014)CASCADEUR - The Human Octopus (2011)LE PRINCE MIIAOU - Where Is The Queen? (2014)

Laisser un commentaire

Top