Vous êtes ici
Accueil > Chroniques > CHARLOTTE BRANDI – The Magician (2019)

CHARLOTTE BRANDI – The Magician (2019)

CHARLOTTE BRANDI - The Magician (2019)1. Veins
2. Defenseless
3. My Days In The Cell
4. Two Rows
5. Jenny In Spirit
6. Sitting Bull
7. Aliferous
8. A Sting
9. A Word
10. Where The Wind Blows
11. New Linen

Date de sortie : 15 février 2019 / Label : Pias / Pays d’origine : Allemagne

Le nom de Charlotte Brandi ne vous dit peut-être rien, et pourtant sa voix pourrait bien vous sembler familière. Mais oui, vous l’aviez déjà entendue au sein du duo Me and My Drummer, et si ce n’est pas le cas, vous devriez… C’était évident, la classe dégagée par cette dernière ne pouvait rester confidentielle bien longtemps. Le groupe a annoncé sa dissolution à l’automne dernier et cet album solo était justement l’occasion d’explorer de nouveaux horizons et d’offrir à son chant l’écrin idéal pour s’épanouir pleinement.

Si Me and My Drummer avait plutôt lorgné du côté de l’Electro Pop sur son dernier album « Love Is A Fridge », ce disque exprime une forte volonté de vouloir revenir à une instrumentation plus organique et arrangée pour un résultat plus orchestral. Le piano est l’instrument clé de cet album, que l’allemande a appris seule dans sa ville natale de Dortmund.

« The Magician » … Elle n’aurait sans doute pas pu trouver meilleur nom pour illustrer l’effet que ses compositions ont eu sur nous, notamment grâce à quelques moments de grâce qui atteignent des sommets sur « My Days In The Cell », un titre qui réunit à lui seul toutes les qualités de cette œuvre, avec des arrangements de cordes, des instruments à vent, un couplet posé sur une guitare aux cordes étouffées, des chœurs angéliques, et surtout une irrésistible montée en puissance vocale. Le lyrisme et la poésie de Charlotte Brandi prennent tout leur sens dans l’envolée vocale qui accompagne la fin de cette chanson.

A partir de là tout est dit : la magie a fait son effet et il devient bien difficile de décrocher de l’atmosphère envoûtante dans laquelle elle nous entraîne pendant une cinquantaine de minutes, avec la chaleur et l’émotion d’une chanteuse Soul, sur « Two Rows », mais aussi « Jenny In Spirit » qui est une bonne illustration de l’esprit à l’ancienne qui règne sur ce disque, comme une pépite cachée des années 70 soudainement ressortie d’un vieux tiroir. Charlotte Brandi nous éblouit par la grâce de son interprétation, une démonstration de grande classe, tout simplement.

Pour plus d’infos :

https://charlottebrandi.com/
https://www.facebook.com/charlottebrandimusic/

Vous aimerez aussi…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Top