Vous êtes ici
Accueil > Chroniques > FLORENCE + THE MACHINE – High As Hope (2018)

FLORENCE + THE MACHINE – High As Hope (2018)

FLORENCE + THE MACHINE - High As Hope (2018)

1. June
2. Hunger
3. South London Forever
4. Big God
5. Sky Full of Song
6. Grace
7. Patricia
8. 100 Years
9. The End of Love
10. No Choir

Date de sortie : 29 juin 2018 / Label : Virgin EMI – Universal / Pays d’origine : Royaume-Uni

Depuis maintenant bientôt 10 ans, nous guettons chaque nouvelle sortie de Florence + The Machine avec la même impatience, mais aussi avec les mêmes craintes. Comment rester fidèle à sa musique lorsque l’on devient aussi célèbre ? A la sortie de « Lungs » en 2009 nous lui promettions un avenir radieux, ce qui n’a en général pas grande valeur pour un webzine qui défend en majorité des artistes indépendants qui ne caracoleront jamais en tête des charts. Si le Royaume-Uni a été immédiatement séduit par la voix et la fraîcheur de Florence Welch, son ascension en France fut plus laborieuse. Longtemps restée la chanteuse fétiche d’un cercle local de fans de plus en plus nombreux, mais pas encore suffisamment pour la voir accomplir des ventes significatives en France, Florence est passé en concert d’une Cigale à un Bataclan, d’un Casino de Paris à deux Zénith, pour arriver à l’AccordHotels Arena l’an prochain. Une ascension constante qui a fait d’elle une Pop star garante d’un certain bon goût, celui de savoir nous resservir à chaque album sa musique aux accents Rock dans une atmosphère semi-baroque sans tomber dans la répétition.

Son troisième album, « How Big, How Blue, How Beautiful », sorti en 2015, nous démontrait qu’elle cherchait cependant à sortir de ce schéma, délaissant partiellement les accompagnements à la harpe mais gardant une approche très Pop Rock toujours particulièrement efficace. On ressentait l’envie de sortir de son image et de nous offrir quelque chose de plus personnel, mais il aura finalement fallu attendre ce « High As Hope » pour vraiment y parvenir. C’est étrangement son œuvre la moins commerciale à ce jour, elle y privilégie les harmonies vocales et acoustiques loin des tubes rythmés d’antan. « High As Hope » est donc un disque qui se mérite. Produit pour la première fois par Florence Welch elle-même avec l’aide d’Emile Haynie qui a précédemment travaillé avec Lana Del Rey, Bruno Mars ou Eminem, ce quatrième opus mise sur la sobriété et même une certaine forme d’humilité.

A travers la sensibilité à fleur de peau dégagée par Florence Welch sur les 10 titres, la crainte d’être déçu par un disque trop en retenue laissera progressivement la place à la séduction de ses compositions qui portent pour la plupart d’entre elles un hymne caché, prêt à se révéler à chaque instant, comme le refrain bercé de chœurs de « Grace » à « Hunger », le single le plus évident de l’ensemble, en passant par le plus hanté et subtil « Big God » au très posé « Sky Full Of Song ». Chaque chanson porte en elle une forme d’introspection et de retour à des choses plus simples, comme l’évoque indirectement le nostalgique « South London Forever » en quête d’une insouciance perdue. Elle flirte même avec les arrangements classiques sur le mélancolique « The End Of Love » qui dégage une grande force émotionnelle.

Ironie du sort, c’est dans le cadre de ce disque le plus intime que Florence + The Machine jouera l’an prochain dans la salle la plus grande et la moins personnelle de Paris. Par sa prise de risque calculée, l’album quant à lui n’aura forcément pas un accueil aussi  enthousiaste et unanime que ses prédécesseurs, mais il permet à Florence Welch d’envisager l’avenir avec la sérénité et la liberté artistique et commerciale que son groupe ont toujours incarnées. Une œuvre d’auteure, version « King Size » qui nous confirme au moins une chose sur Florence : elle n’est décidément pas prête de nous décevoir.

Pour plus d’infos:

Chroniques :

How Big, How Blue, How Beautiful (2015)
‘MTV Unplugged (CD + DVD – 2012)’
‘Ceremonials’ (2011)
‘Lungs’ (2009)

Le Zénith – Paris, mardi 22 décembre 2015 : galerie photos
Le Casino de Paris, mardi 27 mars 2012 : galerie photos
Florence + The Machine au Festival des Inrocks, le samedi 7 novembre 2009 : compte-rendu / galerie photos
Compte-rendu du concert au Bataclan, Paris, mercredi 24 février 2010

http://florenceandthemachine.net/
http://www.facebook.com/florenceandthemachine
https://twitter.com/flo_tweet

Vous aimerez aussi…

FLORENCE + THE MACHINE - How Big, How Blue, How Beautiful (2015)BAT FOR LASHES - The Bride (2016)FEIST - Pleasure (2017)

Laisser un commentaire

Top