Vous êtes ici
Accueil > Actualités > STARCRAWLER – Devour You (2019)

STARCRAWLER – Devour You (2019)

STARCRAWLER - Devour You (2019)1. Lizzy
2. Bet My Brains
3. Home Alone
4. No More Pennies
5. You Dig Yours
6. Toy Teenager
7. Hollywood Ending
8. She Gets Around
9. I Don’t Need You
10. Rich Taste
11. Born Asleep
12. Tank Top
13. Call Me A Baby

Date de sortie : 11 octobre 2019 / Label : Rough Trade – Beggars / Pays d’origine : Etats-Unis

Starcrawler est un groupe qui grandit vite et bien. Hier auteur d’un premier album brûlant, il n’aura fallu qu’un an et demi à la bande à Arrow de Wilde pour revenir avec un disque dont les qualités sont cette fois-ci bien plus nombreuses qu’une simple déferlante d’énergie. Si le groupe de Los Angeles avait fait ses armes en donnant un coup de jeune au Glam et au Garage Rock, son premier disque valait surtout par ce qu’ils en faisaient sur scène, à savoir des concerts particulièrement électriques, un spectacle qui aurait presque fait passer la musique au second plan.

Mais cette fois-ci c’est bien sur la composition de leurs chansons qu’ils ont mis tous leurs efforts. Plus abouti, varié, et tout simplement solide, « Devour You » entraîne l’auditeur dans une déferlante Rock n’ Roll aux refrain fédérateurs, notamment le venimeux « Bet My Brains ». Parmi les comparaisons plus contemporaines le nom des Yeah Yeah Yeahs est celui qui nous vient le plus vite à l’esprit. Starcrawler s’en détache pourtant rapidement en nous proposant une musique aux bases plutôt ‘classiques’, notamment les riffs hérités du Blues Rock de « No More Pennies », et son riff d’introduction qui évoque étrangement les vieilles heures d’AC/DC.

C’est cet héritage qui donne au groupe son identité en décalage avec une époque où la plupart des formations mises sur une certaine modernité.  Rockabilly, Punk, Heavy et parfois proches du Grunge, ces quatre-là ont bien révisé leurs classiques et les recrachent aujourd’hui avec une verve qui rappelle les Ramones, au féminin.

« Devour You » est donc le son d’un groupe qui cherche aujourd’hui à se diversifier, tout en restant fidèle à son esprit Rock, puisque chaque chanson est une déclinaison du genre et l’ensemble sonne finalement comme 50 années d’histoire du Rock parcourues en 40 minutes. C’est peut-être aussi le piège de ce disque qui démontre que Starcrawler est encore en plein processus de maturation, mais le résultat est un bon en avant qui s’avère fort séduisant.

En concert le 20 novembre au Petit Bain, Paris

Pour plus d’infos:

https://www.starcrawlermusic.com/
https://www.facebook.com/starcrawlertheband
https://twitter.com/thestarcrawler

Vous aimerez aussi…

Laisser un commentaire

Top