Vous êtes ici
Accueil > À la une > CAROLINE POLACHEK – Pang (2019)

CAROLINE POLACHEK – Pang (2019)

Caroline Polachek - "PANG"1. The Gate
2. Pang
3. New Normal
4. Hit Me Where It Hurts
5. I Give Up
6. Look At Me Now
7. Insomnia
8. Ocean of Tears
9. Hey Big Eyes
10. Go As a Dream
11. Caroline Shut Up
12. So Hot You’re Hurting My Feelings
13. Door
14. Parachute

Date de sortie : 18 octobre 2019 / Label : Perpetual Novice / Pays d’origine : Etats-Unis

Elle avait peut-être toujours été faite pour ça mais le moment n’avait jamais été le bon jusqu’ici. Avec l’explosion de Chairlift aux oreilles de la planète en 2008 avec son hit « Bruises », et le succès soudain qui allait ouvrir une aventure de près de 10 ans et 3 albums avec Patrick Wimberly, il ne resta guère de temps à cette chanteuse originaire de New York pour se concentrer sur ses propres chansons. Elle est pourtant parvenue à le faire à deux reprises : en 2015 avec Ramona Lisa, puis deux ans plus tard avec CEP, un album électronique beaucoup plus expérimental. Mais elle se cachait encore derrière le nom de ces deux projets, comme s’ils n’étaient pas encore tout à fait « elle », ou l’image qu’elle souhaitait renvoyer. Entretemps elle accumula les collaborations de prestige avec la crème de la Pop mondiale, notamment Beyoncé pour laquelle elle écrivit la chanson « No Angel », ce qui lui valut une nomination pour le Grammy Award du meilleur album en 2016.

Plein de belles choses donc, et pourtant Caroline Polachek c’est bien plus que cela. Réalisatrice, productrice, danseuse, chanteuse qui a pris des cours de chant baroque… Le dernier album de Chairlift, légèrement en demi-teinte après le brillant « Something » (2011) avait dû la laisser sur sa faim, et la convaincre de la nécessité de s’exprimer. Et la première surprise de « Pang », pour cette artiste tellement habituée aux collaborations, c’est justement qu’il n’y en a pas, et qu’il aurait été tellement facile de le faire.

Elle sort donc pour la première fois un disque sous son nom, et celui-ci lui colle diablement bien à la peau. On y retrouve tout ce qui l’a construite au fil des 12 dernières années, de la Pop et de l’électronique, comme le faisait Chairlift justement, mais sous une forme plus intime et personnelle. Du début à la fin la présence de Caroline Polachek illumine cet album, que ce soit par ses qualités vocales (« Insomnia ») ou la finesse de ses compositions.  C’est bien simple : il n’y a pas un mauvais titre sur « Pang », chaque morceau se succède dans la plus grande harmonie, et surtout beaucoup d’entre eux vont bien au-delà du simple format Pop. C’est un album derrière lequel on ressent beaucoup d’engagement personnel, une multitudes d’idées sonores et rythmiques que l’américaine avait sans doute hâte de mettre en œuvre. Et forcément quelques fabuleux moments en découlent, notamment le chant de sirène de « Ocean Of Tears », sur un rythmique à contretemps proche du trip Hop, et le plus direct et absolument imparable « So Hot You’re Hurting My Feelings ».

Dans un monde où la Pop est souvent tellement aseptisée que le terme serait presque devenu un gros mot, Caroline Polachek nous démontre qu’il est tout à fait possible de faire cohabiter réussite artistique et – certainement bientôt – commerciale. Elle commentait il y a quelques jours sur Twitter : « Pang est pour les romantiques, pour ceux qui cherchent / trouvent / tombent / volent. Panging est un verbe ; une torsion secrète entre vos poumons qui résiste à toute logique. Si tu le sais, tu le sais. ». Eh bien désormais nous aussi, nous le savons…

Pour plus d’infos :

CHAIRLIFT – Interview – Paris, mercredi 29 février 2012

Lire la chronique de ‘Something’

Voir la galerie photos du concert à la Maroquinerie, Paris, le 29 février 2012

https://www.facebook.com/CarolinePolachekMusic/
https://twitter.com/carolineplz/
https://www.instagram.com/carolineplz/

Vous aimerez aussi…

Laisser un commentaire

Top