Vous êtes ici
Accueil > Chroniques > YEAH YEAH YEAHS – Mosquito (2013)

YEAH YEAH YEAHS – Mosquito (2013)

YEAH YEAH YEAHS - Mosquito (2013)1. Sacrilege
2. Subway
3. Mosquito
4. Under the Earth
5. Slave
6. These Paths
7. Area 52
8. Buried Alive (featuring Dr. Octagon)
9. Always
10. Despair
11. Wedding Song

Acheter sur Amazon.fr

Date de sortie : 12 avril 2013 / Label : Interscope Records – Universal / Pays d’origine : Etats-Unis

Après quatre ans d’absence et pas mal de projets en solo pour Karen O., les Yeah Yeah Yeahs sont enfin revenus cette année avec un successeur à « It’s Blitz! ». Une nouvelle qui déclencha en nous autant d’impatience que d’inquiétudes, tant le précédent opus du trio New-Yorkais n’était pas à la hauteur de ce dont on les savait capables. Car à part le single ‘Zero’ qui était une belle réussite, on n’avait pas grand chose à se mettre sous la dent, on peut dire que le groupe avait raté son virage électronique.

Mais la passion collective née pour les Yeah Yeah Yeahs depuis l’inaugural ‘Fever To Tell’ il y a 10 ans n’est pourtant pas retombée. Le charisme de sa chanteuse y est probablement pour beaucoup, même si nous ne partageons pas aujourd’hui ses goûts en ce qui concerne son nouveau mode vestimentaire.

Pour être franc, la première écoute nous a fait un peu peur. Annoncé comme un retour aux sources, ce disque n’en prend effectivement pas la même direction, même s’il retrouve un penchant plus Rock. Le premier single, ‘Sacrilege’, est pourtant superbe avec ses chœurs Gospel en guise de clôture qui lui donnent une dimension épique. Il faudra un peu plus de temps pour digérer le reste, peut-être parce que le groupe enchaîne d’emblée sur un titre particulièrement planant, ‘Subway’, mais surtout parce que ‘Mosquito’ est plutôt un condensé des différentes expériences musicales du trio qui renferme beaucoup de choses.

On repart pourtant tout de suite après dans le vif du sujet le mordant – pour ne pas dire  piquant – ‘Mosquito’, ou Karen O. retrouve le même panache que sur le formidable EP ‘Isis’. Des Yeah Yeah Yeahs flamboyants, c’est ainsi qu’on les aime, sur le refrain de ‘ Slave ‘ tout comme le plus basique ‘Area 52’. On aime aussi beaucoup ‘ Buried Alive’ sur lequel apparaît le rappeur Dr. Octagon, une collaboration qui marche. Le reste est plus mid-tempo, parfois hérité des influences électroniques de l’album précédent (‘These Paths’), et c’est sur ce point que le bât blesse parfois. Le groupe alterne entre fulgurances et titres un peu plus dispensables (‘Always’ notamment), mais parvient toutefois à conserver un charme qui lui est propre, ce qui fait en fin de compte de ‘Mosquito’ une écoute très agréable, à défaut d’être mémorable. Un bon album qui n’est donc pas le meilleur du groupe pour autant.

Titres conseillés : Sacrilege, Mosquito, Slave, Area 52, Buried Alive (ft. Dr. Octagon)

Pour plus d’infos :

Lire la chronique de ‘It’s Blitz!’ (2009)
Lire la chronique de ‘Show Your Bones’ (2006)

http://www.yeahyeahyeahs.com/
http://www.facebook.com/yeahyeahyeahs
http://twitter.com/YYYs

Vous aimerez aussi…

YEAH YEAH YEAHS - Show Your Bones (2006)METRIC - Synthetica (2012)THE KILLS - Midnight Boom (2008)

Articles similaires

Laisser un commentaire

Top